Après de Panafieu : Zhirinovsky !

Publié le par Stéphane Gendron

La politique n'est pas faite pour les coeurs sensibles en Russie de l'après Poutine. On se souviendra qu'à la surprise générale, Poutine s'était mis à embrasser le ventre nu d'un enfant - comme cela - devant une foule complaisante. Puis, il faut absolument voir ce vidéo qui retrace la carrière "fracassante" de Zhirinovsky, candidat libéral à la Présidence de la Sainte-Russie. Imaginez deux secondes Jean Charest avec une telle attitude à l'Assemblée Nationale ! À voir absolument. Cliquez ICI.

Stéphane Gendron

Le candidat présidentiel pour les "Libéraux" en Russie...

2.jpg

Publié dans huntingdon

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Charles 25/02/2008 02:41

Pourtant on entend très bien Sarkozy le dire vers la 33ième seconde.

Stéphane Gendron 25/02/2008 03:02

Je vais prêter l'oreille.

Lorraine Verona 25/02/2008 02:11

Sylvie, moi je ne dis pas que c'est laid d'avoir une bédaine, mais on la couvre surtout en public.  Et je suis d'accord avec toi, si ton homme a une bédaine et que tu l'aimes, quelque soit son physique, et bien sa bédaine est belle et est sûremement un très bon coussin :-)Lorraine

sylvie 24/02/2008 23:43

Si tu veux visiter mon blog, je viens de le commencer mais tu peux me donner un com si sa te dit....

sylvie 24/02/2008 20:43

Ouin , une bedaine sa peu etre laid mais sa peut aussi etre beau et chaud........

anneso 24/02/2008 15:56

Le bonhomme sur la photo aura pas le temps de vivre en Chsld certain.Esque c est rendu possible un homme enceint ?Stéphane pour Charest....en ski Charest n a pas l air si immobile...tout nu il doit avoir le même genre de moule que celui sur la photo...Stéphane ...nous on attend toujours ta photo de course nu dans la ville ....des promesses.....avec ce que Dumont fait....esque tu dirai la même chose aujourd hui ?? tu à vendu vite tes couilles sur ce coup :/

Stéphane Gendron 24/02/2008 17:23

Pas de nudité pour le moment Anne-Sophie. Pour cela, il faudra attendre à cet été. Stéphane