Il est temps de faire les comptes

Publié le par Stéphane Gendron

Le Journal de Montréal sous la plume du journaliste Michel Larose rendait publique hier une information importante concernant l'ex Député de Huntingdon, André Chenail. Pour lire l'article du Journal, cliquez ici. Pour lire le compte-rendu de la Presse canadienne sur cette même histoire, cliquez ici.

À Huntingdon, les usines de textile avaient toutes fermé en 2004 et 2005. Puis la ville avait procédé à l'achat des 6 usines dans l'espoir d'attirer des investisseurs et ainsi relancer l'économie locale sous une forme diversifiée. Or, nous avions bêtement cru en l'aide du député provincial. Vous vous souviendrez d'alleurs de cette fameuse poignée de mains entre le Député Chenail et moi-même dans un couloir de l'Assemblée Nationale en décembre 2004 et reprise sur tous les réseaux d'information.

Nous avions fumé le calumet de la paix, au nom de tous ces travailleurs et travailleuses qui avaient perdu leur emploi. L'intérêt de la Communauté primait donc sur les intérêts partisans. Puis vint ce grand rassemblement communautaire à la Salle paroissiale de Huntingdon où nous faisions tous le serment de nous unir et de nous battre pour relever cette ville qui souffrait de cet effondrement économique. Bloquistes, péquistes, libéraux, et la Municipalité. Tous unis pour la même cause : redonner la dignité à nos gens.

Une fois les voeux exprimés, nous nous sommes mis au travail, sans relâche.

Au fur et à mesure que nos travaux avançaient, une publication anonyme sous le vocable "Saviez-vous Que...?" faisait son apparition dans les boîtes aux lettres, chez les commerçants de la région, dans toutes les mairies environnantes, et même chez mes employeurs (TQS et Corus). Toutes sortes d'allégations de natures criminelles, financières et sexuelles me concernant. Pas de signature, rien.

Puis arriva en parallèle à cette publication une autre sous l'appellation de "Combat ! La Voix de la Résistance. Une publication clandestine destinée à dénoncer l'Administration raciste et corrompue du Maire Gendron." Toujours le même genre de cible qui mettait les citoyens et la population en garde contre l'être corrompu et criminel que j'étais. Puis on a fini par s'attaquer à ma conjointe "...que j'avais mis sur le payroll de la Ville." Ou on nous annonçait que j'avais été vue dans des bars de danseuses nues du centre-ville de Montréal. Que j'avais fait changer le système informatique de la Ville dans le but de cacher des choses... à un point tel que la Sûreté du Québec a été saisie d'une (fausse) plainte concernant des allégations de natures sexuelles et qu'on a du investiguer le système informatique de la Ville, toujours sans rien trouver. Mais aussi le comble du ridicule : je ne demeurais plus à Huntingdon et je criais mes ordres au téléphone à raison de 10 minutes par jour!

Un investisseur faisait le projet de venir s'installer à Huntingdon ? On se chargeait de lui expédier un torchon littéraire pour le mettre en garde contre la corruption de mon Administration.

Sans compter les interminables tournées du Député en ville afin de répandre la bonne nouvelle auprès des citoyens "Ça s'en vient les gars, on va vous débarasser de Hendron. Ça va lui péter en pleine face dans pas long. On va awèr sa peau à Hendron." Dixit Député Chenail à tellement de mes concitoyens.

À un moment donné, certains citoyens y ont cru. J'étais devenu - pour une partie de la Communauté - un criminel que l'on tentait de prendre sur le fait. Le Ministère des affaires municipales a enquêté à deux reprises sur ma gestion. On a tout fouillé mes comptes de dépenses, sans rien trouver (je n'en présentais pas à l'époque et je remettais entièrement mon salaire de Maire!) Même le journaliste Paul Larocque de TVA avait reçu les torchons et avait fait une demande d'accès à l'information. Il fallait à tout prix se débarrasser de moi. Voilà dans quel état d'esprit moi et mon équipe avons dû travailler pour rebâtir cette Ville.

Puis à deux reprises, chez TQS et Corus, on m'a convoqué suite à la réception des torchons. Mes employeurs étaient très inquiets des allégations portées contre moi - un personnage public qui administrait des fonds publics - et des mesures possibles aussi de représailles. En effet, mon contrat d'embauche dans les médias prévoyait une clause de bonne conduite, à défaut de quoi j'étais congédié.

Mon congédiement de TQS l'a été sur la plainte de André Chenail en bonne partie. Monsieur s'était plaint à TQS puis au CRTC, selon la version de Thérèse David, alors Vice Présidente du réseau TQS. Le réseau s'était même excusé par écrit auprès de André Chenail, lettre que celui-ci trainait dans sa poche durant la campagne électorale de 2007 et l'exhibait fièrement à qui voulait bien lui parler. Il l'a même montré à mon propre père - ne sachant aucunement qu'il s'agissait d'une personne m'étant liée...!

Puis vint la pseudo poursuite de 1,1 million de dollars du député Chenail en février 2007 à mon endroit et Corus. Cette poursuite complètement bidon m'a fait perdre mon emploi le lendemain des élections de mars 2007. Il était temps que je débarasse le plancher. D'autant plus que mon député venait de perdre son comté après 18 ans de règne. 12 000 votes avaient virés dans Huntingdon, du jamais vu. Aujourd'hui, la poursuite de 1,1 million de Monsieur Chenail à mon endroit n'existe plus. On l'a diminué à 100 000$. Bien évidemment, ça ne fait plus les manchettes.

Humiliation après humiliation. Durant 2 longues années où nous nous battions pour sortir la tête de l'eau.

Mais comme toute bonne chose a une fin, les langues se sont déliées. La Sûreté du Québec menait une vaste enquête à propos des torchons anonymes depuis un certain temps. Les idiots - dans leur stratégie - avaient laissé un courriel  legroupecombat@caramail.com afin d'inciter les citoyens de ma région à dénoncer des scandales me concernant. Adresse IP et hop! on remonte ... au bureau de comté de André Chenail, rue St-Joseph à Ste-Martine.

Puis, ce fut trois membres du personnel de André Chenail qui - n'en pouvant plus de cette opération destruction - ont ouvert le bal. J'ai en mains des déclarations qui font état de commissions de crimes. Les auteurs : André Chenail, Yves Lalonde et Me Christian Genest - ce dernier étant mon ancien directeur général à la Ville de Huntingdon - un avocat qui devra aussi répondre à d'autres instances de sa conduite. Pas très digne pour un avocat, vous ne trouvez pas ? Et ces crimes seront sévèrement punis.

Il est temps de faire les comptes. Les coupables vont payer.

Ce qu'il y a de plus étonnant, c'est que le Cabinet de Jean Charest savait. Il avait été mis au courant. Claude Lemieux (un ancien collaborateur de Gagliano) travaillait à l'époque avec Jean Charest. Lemieux avait même établi contact avec le bureau de comté de André Chenail sur cette question spécifique des torchons anonymes. Comment se fait-il que Charest a fermé les yeux sur cette opération de destruction? Monsieur Chenail est-il à ce point important pour le Parti libéral? Monsieur Charest a même visité la résidence de Monsieur Chenail récemment à St-Anicet, et ce malgré l'enquête et les conclusions de l'enquête policière. Je me souviens même d'avoir avisé le bureau du PM concernant l'enquête policière lorsque j'ai su qu'il se dirigeait à la résidence de Chenail. Pourquoi toute cette importance envers Monsieur Chenail?

Saviez-vous que Monsieur Chenail assiste encore au Caucus des députés libéraux sur invitation de Monsieur Charest?

Saviez-vous que Monsieur Chenail est encore le Président du Parti libéral dans le comté de Huntingdon?

J'espère que Jean Charest ne téléphonera pas au juge de Valleyfield dans le processus judiciaire actuel. Une gaffe qu'il avait fait à l'époque où il était Ministre conservateur...

Pour expédier un courriel à Monsieur Charest, cliquez
ici.

Stéphane Gendron


















Publié dans huntingdon

Commenter cet article

Guillaume 29/04/2008 15:37

Bonjour Mr Gendron, en 2006 je vous ai trouvé très séduisant a votre émission l' avocat et le diable avec votre chapeau de cowboy de chez guindon Valleyfield .Bonne Journée

Dinosaur! 09/04/2008 16:56

Juste le goût d'aller vomir!!!dites-vous? Seulement vomir...Mais ou sont les endormis qui avaient élues ces magouilleurs de basse classe. J'ais ,pour pas cher, une incroyable collection de coups de pieds qui poiraute A côté de cela mes ennuis rapetissent a vitesse grand V.  !!      Comme dit l'autre:Stef redresse toi et fonce . Je vous admire pour votre capacité a tenir debout face a ces manipulateurs. Surtout de le faire  de façon civilisé.....

Stephane.G 06/04/2008 08:02

sans etre un fan de toi Stephane je peut dire que j'aime ton franc parler.j'appuis pas tout ce que tu dit et c'est normal.parcontre ce que je viens de lire m'as ecoeure...non c'est pas toi qui m'ecoure soit sans crainte...je sais que la politique c'est sale et degueulasse mais voila que je savais pas a quel point.voit tu Stef je suis un bum....un bum avec une certaine intelligence et sens critique mais un bum pareil.j'ai fait de la prison pour trafic de stup...c'est pas quelque chose que je me vente mais bon d'une maniere bizzarre ca a fait de moi une meilleure personne.mes valeurs auxquels je tient sont..honneur..courage ..loyautee...juste te donner une idee de comment je vois la chose avec Chenail...faut tu te mette dans mes souliers....voici comme ce passerais cette histoire si vous etiez prisonnier....1er point tu pourrais demander un TV ROOM...ce qui se produirais c'est que tu serais devant Chenail et devant le comite et vous devriez regler ca drette la en parole ou en coup poing sa gueule2e Chenail se ferais probablement passer par toi et plusieurs detenus...y'en as qui trouve ca sauvage...moi des fois je crois  que c'est la meilleure forme de justicepersonellement...une vidange comme ca...meme si il doit payer 200,000$ de dommages...y vas s'en foutre...mais se faire battre par 7-8 gars ...qui y arrengerais la face solide...pas mal sur qui serait pas tente de recommencer de nouveaulache pas Stef...garde la tete haute...pis Charest et sa gang...FUCK'EM

Marie-France 06/04/2008 02:44

Bonsoir ,Mr.Gendron vous êtes un grand homme, vous avez toute mon admiration. J'espère que justice sera rendu s' il y en a seulement une au Québec, mais j'en doute de cette maudite justice québecoise.Félicitation pour tout ce que vous faites et pour ce que vous êtes. Même si on est pas toujours d'accord avec tout au moins vous êtes franc, direct et honnête et très courageux.Longue vie au Grand maire que vousêtes et à votre ville. Bon courage je suis certaine qu'il ya beaucoup de monde qui sont pour vous.

Rachel 05/04/2008 16:59

Bonjour Stéphane!oufff quelle histoire!Vous et votre famille avez un moral d'acier pour continuer à faire comme si de rien n'était pour prendre soin de votre ville comme vous le faites.  Je vous lisais dans vos messages passés que vous ne reviendrez pas maire au prochaine élection, je vous comprends parfaitement maintenant!  Je sais pas pourquoi tant de gens vous haïssent à ce point.  Qu'avez-vous fait de mal????  Rien, vous avez sauvez votre ville, vos citoyens, vous avez mis votre ville sur la map comme on dit!  Faut croire que les gens n'aiment pas votre franc parler, mais c'est tout à votre honneur d'être honnête comme vous l'êtes.  Je suis de tout coeur avec vous et votre famille, j'espère que justice sera faites à cette gang de pourris.