La Dame aux mille excuses !

Publié le par Stéphane Gendron

Dans tous le débat entourant la restructuration de TQS par la Famille Rémillard, le ridicule s'est incarné ce matin en la personne de Nathalie PETROWSKI qui disait - dans sa chronique de La Presse, section Arts et Spectacles, page 3 concernant l'abolition des salles de nouvelles de TQS:

"À cet égard, impossible de ne pas faire un lien entre la gestion conflictuelle des Rémillard dans les déchets et le sort brutal qu'ils ont été (sic) réservé à TQS et à son service des nouvelles la semaine dernière. Impossible non plus de ne pas se demander si les Rémillard ne veulent pas fermer une salle de rédaction pour des raisons autre que financières. Le dossier des lieux d'enfouissements et de la gestion des déchets est un dossier de plus en plus chaud. Et ce n'est peut-être pas tout le monde qui a envie d'en entendre parler le soir aux nouvelles..."

Dans mon livre à moi, on qualifie ce genre littéraire de pur déchet de l'esprit.

Petrowski sera sans doute forcée - encore une fois - de s'excuser. Ses plus plates excuses, encore une fois.

À quand le Last Call de Petrowski ?

Stéphane Gendron





Publié dans huntingdon

Commenter cet article

Blogueur Dan 07/05/2008 13:47

J'aime bien l'expression "pur déchet de l'esprit".  De mon côté, j'utilise souvent "pauvre d'esprit" pour "qualifier" les gens avec de l'argent de "pauvre".  Je vois souvent des gens pauvres dans la rue bien plus "riche d'esprit" que des Mme Petrowski.Est-elle devenue la Michèle Richard du journal?Les Rémillards ont achetés un jouet... est-ce possible de leur laisser faire ce qu'ils veulent avec celui-ci!  Oui cela est désolant pour les employés, mais aucunement différent à la situation de Bowater à Shawinigan.  Quand tu possède un jouet, il est à toi!  Bien sûr il y a des règles, si je mets mon jouet dans l'oeil de mon petit frère, maman CRTC pourrait me chicaner!Au Québec c'est toujours pareil.  On traine de la nouvelle du jour durant des semaines.  Je quitte le Québec à la fin de mois.  De l'Alberta, je regarderai le Québec couler de aux prochaines élection.  Je serai pas surpris qu'une Pauline Marois entrent au pouvoir.  Je quitte le navire avant qu'il coule!  M. Gendron, fabriquez-vous un bateau pendant qu'il en est encore temps (avant le naufrage)!

Dedy 01/05/2008 05:05

Pauvre Petr. quel bel exemple de prétention

Mata 30/04/2008 23:10

Monsieur Gendron,Je vous lis toujours, je vous écoutais mais je n'ément pas mes commentaires, malheureusement ...Sachez que vous visez très souvent JUSTE et avec Érudition ( rare de nos jours).Bref à quand le Québec va enfin LAST CALLiserez les : Dutrizac, Martineau, Petrowski, Germain, Lagacé, Larocque, Lapierre, Lafortune (charles) et Lecuyer ..... je ne peux pas croire que c'est tout ce que nous avons au Québec !!! Au secours ! Pendant ce temps, les langues de bois FLUSH du bien bons MONDE !  Mais bon ...comment dire ! Que puis-je faire !!! ??? Salutations,

Stéphane Gendron 01/05/2008 03:47


À part regarder passer la parade des m'as-tu-vu du Plateau, pas grand chose à faire. Marie St-Laurent me mentionnais aujourd'hui à CHEQ FM que Dutrizac voulait s'éligner de la clientèle
traditionnelle de Gilles Proulx. Quel snobisme ! On se souviendra que Dutrizac s'était déclaré le nouveau Anderson Cooper de TQS à l'époque et son émission n'a jamais livré la marchandise - à la
fois le midi et le soir. À suivre. Merci pour votre message. Stéphane Gendron


anneso 30/04/2008 22:50

Pet.... Elle pollue autant que ceux que font les vaches...au moin elles servent à quelques choses.

Jean Coutu 30/04/2008 22:44


«

Dans mon livre à moi, on qualifie ce genre littéraire de pur déchet de l'esprit. »