La fin du Gaullisme

Publié le par Stéphane Gendron

Dixit Nicolas Sarkozy en sortant hier du cimetière canadien de Beny-Reviers, en compagnie de la Gouverneure Générale du Canada:

«On aime le Québec, mais on aime le Canada. On aime les deux. Et ceux qui sont morts ici, on ne leur a pas demandé de quelle région ils venaient. On savait de quel pays ils venaient. On ne leur a même pas demandé quelle langue ils parlaient. Ceux qui sont sous terre, même s'ils ne pratiquaient pas notre langue, ils nous ont sauvés et nous ont aidés

Ainsi, Monsieur le Président, le Québec est une "Région" ?

Vous pouvez demeurer en France. Le Québec n'a pas besoin de votre bling-bling ni de votre starlette pour le 400è anniversaire.

Stéphane Gendron


Publié dans huntingdon

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

michel lavigne 12/05/2008 02:25

Le Québec, une région?Stéphane... Zarcoznite a tout à fait raison... nous sommes une région du Canada et rien d'autre.... On a choisi à deux reprise de se dirte nous en tant que pays... Alors quelle est la logique!... Un pays Le Canda, et une des région du Canda, le Québec point c'Est tout..Aujourd'hui, en voyant le gâchi politique, social et économique du Québec, que vous les Québécois avezx volontairement choisi, le mot province ne devrait plus exister... cette parti du territoire Canadien devrai être géré par Ottawa et rien d'autre... Trudeau avait visé juste, des mangeux d'hot-dog et des sifonneux de bièr c'est canadien-français du Québec... Je souhaite tellement que le Fédérale nous en passe une belle niveau constitutionnel, du genre tasse-toi mononque(le gouvernement du Québec)...c'est moi qui va te gérer...Enfin le bilinguisme à la trudeau..là où le niombre le justifie... comme ça dans 20 ans... beubye les Canadie-françaisééEn parlant de Canadien-Français... je t'annonce officiellement que plus jamais j'écrirai oun prononcerai le mot Québécois.Je pense être avant-gardisse en disant que les Candiens-Français du Québec...ça! c'est terminé!..It's about time... don't you think?Do you prefer to read me in english in the future? Cause in 20 to 25 five years..It's over for those little people...So take care.. Stephen!

Jean bottari 10/05/2008 19:41

Bonjour Stéphane,il y a un article dans le JdeM ce samedi qui parle de l'amitié entre Sarkozy et Paul Desmarais. M Desmarais étant un fervent fédéraliste, la réaction de Sarkozy n,est donc pas surprenante.

Stéphane Gendron 10/05/2008 23:25


Ce qui est étonnant, c'est que Charest n'a pas hésité une minute à prendre l'avion avec Michou pour aller accompagner Desmarais dans sa remise de la Légion d'honneur à Paris. Pour le lancement du
400è en France : il est absent. La France peut bien honorer qui elle veut, des hommes d'affaires qui n'ont rien apporté de significatif à l'histoire nationale de la France. Mais que Charest
préféère rencontrer le Prince de Monaco parce que Michou a un engament envers la Croix-Rouge, et est absent du lancement des fêtes en France, ce n'est pas fort la tonne. Cheap Shot. Stéphane


Blogueur Dan 10/05/2008 04:18

Malgré qu'il se soit fourvoyé sur le statut du Québec en la qualifiant de "région", Sarkozy est enfin un dirigeant réaliste!Ce sont bien des canadiens qui ont sauvés et aidés la France, et ce peu importe la langue.  Qu'un ontarien, québecois ou albertain parlant français, anglais ou bien encore le language des signes, ils étaient tous des canadiens!  Quant déplaise au pelleteux de nuages (les séparatistes), la ville de Québec est une ville dans le Canada à ce que je sache autant que Dallas est une ville des États-Unis.  Si j'étais texan, je serais bien heureux que ce soit les dirigeants fédéral qui me représentent à l'étranger.  De mon côté, j'accueil à bras ouvert M. Sarkozy en terre canadienne dans le ville de Québec.  "Spot-light" créé par les médias, il est victime!  J'adore ce Président Français et je souhaite que les "pelleteux de nuages" ne gâchent pas cette Fête (400e).  Nous sommes en 2008, c'est le temps de se regrouper et non de se séparer!  L'union fait la force!

Stéphane Gendron 10/05/2008 12:31


Merci Bloggeur Dan pour votre opinion. Stéphane


Labinette 10/05/2008 00:42

Aurait-il dû dire: «Les Culbécois sont un peuple»?D'ailleurs, on n'a pas besoin de Sarkosy pour se descendre: nous y arrivons bien entre-nous!

maximilien 09/05/2008 19:57

L'accumulation de ce genre de niaiseries devrait normalement finir par réveiller le nationalisme en nous... Et pourtant je ne vois que très peu d'individus intéressés par l'Indépendance du Québec (et non pas la souveraineté du Culbec)... On s'excite le poil des jambes quand la connerie nous rentre dans l'iris, mais quand vient vraiment le temps de faire face à l'essentiel, on s'aiguise les genoux à s'effacer lamentablement devant l'adversaire...Mon peuple est docile comme une bizounne dans le jello! C'est bien tout ce qu'on peut encore faire; bander, débander (parce qu'on est un peuple qui vieillit), rebander et faire dodo la bizounne pleine de beaux fantasmes irréalisables!bonne fin de semaine!Sarko: "casse-toi pauvre con!"