Multi Réso ou Méli Mélo ?

Publié le par Stéphane Gendron

La firme Multi Réso rend publique en grande pompe ce matin un sondage quasi-surréaliste concernant l'existence d'une relation - ma foi du bon Dieu - tout simplement fusionnelle entre les citoyens québécois et les éoliennes. On peut consulter le site internet de cette firme en allant à l'adresse suivante: http://www.multireso.com

On apprend sous la plume du journaliste Louis-Gilles Francoeur du quotidien Le Devoir que 86% des répondants se disent satisfaits de la présence d'éoliennes. 50% de l'échantillonage de 1000 répondants vit à moins de 10 kilomètres d'une éolienne. De plus, on y apprend que 73% des répondants locaux (où sont installées les éoliennes) "estiment" que ce genre de production a des retombées économiques assez importantes chez eux. Ils "estiment" aussi à 72% qu'un parc ne représente pas de risque pour la santé.

Et bien voilà. Vous avez tout compris. Il s'agit d'un sondage sur les perceptions et n'a rien de scientifique. Une question de feeling, comme le chantait Richard Cociente à l'époque. Pourquoi n'a-t-on pas concentré le sondage auprès des personnes vivants à 1 kilomètre ou moins de ces moulins à vent ? C'est d'ailleurs la norme la plus répandue au sein des règlements de contrôle intérimaire de la plupart des municipalités régionales de comté du Québec. 10 kilomètres, ça fait moins mal qu'un seul.

Que dire des questions sur l'impact économique ou la santé! Encore des impressions et des perceptions. Les personnes interrogées n'étaient pas médecin ni scientifique ou économiste. On aurait demandé aux automobilistes en 1970 s'ils considéraient le plomb dans la gasoline comme étant nocif que bien peu auraient pu nous en déclarer les effets néfastes, et pourtant, le plomb fut banni des essences par la suite.

Lorsque j'ai demandé à Mme Caroline Léger de la firme Multi Réso : "Si on avait demandé la question suivante: Considérant que l'éolienne a un taux d'inefficacité de l'ordre de 70%, supporteriez-vous cet investissement chez-vous? Pensez-vous que la réponse aurait été différente?" Un silence au bout du fil.

Comme en politique, tout est dans l'art de poser les questions.

Multi Réso a agit de son propre chef et n'a reçu de commande de personne ni d'aucun promoteur pour faire cette sortie médiatique aujourd'hui. On a même pris la peine de le spécifier dans le texte du Communiqué de presse. Soit. Multi Réso a aussi comme clients Hydro-Québec, Gaz Métro et Équiterre.
Claude Béchard sera heureux de se servir de cet excellent outil marketing pour vendre sa salade en région, et ce gratuitement ! Pour une fois que cela ne coûtera rien en fonds publics...

Pour écouter notre entrevue avec Caroline Léger de la firme Multi Réso, cliquez
ici.

Stéphane Gendron

Publié dans huntingdon

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

sébas 22/05/2008 06:39

Pour un dino...saure tu devrais savoir que les périodes glacières sont à toutes les 11 000 ans + - source; Découverte à R-C et RDI

dino...saure 13/05/2008 19:27

les périodes glaciaires et dites de réchauffements global se sont succédés régulièrement depuis le début de cette dite terre mais a des intervalles de millions d'années...notre présence raccourcit simplement ces moments...tant pis pour la race humaine...Par contre, si je puis me permettre et pour l'avoir pratiqué il n'existe que peu ou très peu de sondages qui ne sont pas orientés en faveur du clients...désolé pour les naifs et ceux qui croient encore a ce mode de *marketting*.....Pour ce qui est du 70% d'inefficacité....pourquoi pas ??? Si les gens ne savent que se contenter de peu pourquoi en demanderaient ils plus....N'est-ce-pas la la réalité du monde des affaires, endormir la clientèle pour lui extorquer le maximum tout en donnant le minimum.....???Ou suis je dans les limbes?au plaisir.

Sylvain 13/05/2008 05:13

Premièrement, je suis très sceptique des conséquences catastrophique du réchauffement globale.Malgré cela je n'aurait rien contre l'installation dans mon village en autant que cela s'accompagne de redevance pour inconvénient suffisante appliqué sur le compte de taxe et/électricité.Le plus d'énergie nous produirons le plus d'énergie nous pourrons exporter.  L'augmentation du coût du pétrole rend les éoliennes de plus en plus compétitive avec les stations au gaz. 

Dedy 13/05/2008 03:31

À plusieurs endroits, les maires de certaines villes avec la mrc ont fait des ententes et ont accepté d'implanter des éoliennes avec la compagnie, dans les municipalités. Celà, sans consulter les résidents et après la signature d'entente on fait croire aux résidents qu'il y aura référendum.  On fonctionne à l'envers.C'est ainsi que l'on se fait 'crosser' par notre bon maire.

philux 12/05/2008 22:08

Il suffit de répondre à la question suivante : Croyons-nous aux pseudo panacées proposées par les experts pour résoudre la "encore à évaluer" crise de l'énergie?