Mise au point

Publié le par Stéphane Gendron

Le téléphone sonne beaucoup ces temps-ci pour me demander si mon retour à TQS est véridique. Des chroniqueurs s'en donnent à coeur joie pour rapeller à la population des événements qui datent déjà de deux ans. Évidemment, quand Nathalie Petrowski s'excuse pour des inepties qu'elle déblatère, personne n'en fait de cas. Ou Richard Martineau qui fait son bashing régulier du monde arabe au Québec en montant des cas épisodiques en épingle ou qui avait dit avoir découvert du monde "brillant" en région lors de la campagne électorale de 2007! Pardon, je voulais dire ici la "communauté" des commentateurs du réseau bien pensant. Il y a ceux et celles qui font parti du réseau et les outsiders qui sont comme un microbe que le corps doit expulser. Réaction normale d'un système immunitaire nerveux, très nerveux.

Marc Cassivi dans sa chronique cinéma en cliquant ici.
Hugo Dumas ce matin dans La Presse (édition du 31 mai), cahier Arts et Spectacles.
Agnès Gaudet avait toutefois eu l'honnêteté de présenter un papier rendant justice à notre travail d'information de la dernière année dans les pages du Journal de Montréal. On peut lire l'article en cliquant
ici.

Alors qu'il n'existe aucune confirmation de quoi que ce soit à mon sujet, les analystes du monde médiatique se précipitent pour rappeler à votre souvenir un Gendron qui s'est torché le derrière, et qui a brûlé la décision du Barreau dans l'histoire du pédophile Luc X (on omet de mentionner ce bout de l'information spectacle...Luc X, qui a vu sa peine rétablie par la Cour suprême du Canada). Bref, l'ogre grossier est de retour.

Pourtant, personne de ces analystes ne s'est donné la peine d'aller vérifier la qualité de l'information faite à mon émission que je mène de front depuis une année au Canal 172 de la radio XM Canada. Ah! j'oubliais, pourquoi s'abaisser ainsi à vérifier? Mieux vaut le bon vieux cut ans paste de ce qui s'est passé il y a deux ans. Le fast-food de l'information et la paresse intellectuelle sont plus payants et plus éclatants.

Bonne fin de semaine.

Stéphane Gendron

Publié dans huntingdon

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Lorraine VErona 05/06/2008 01:34

Stephane, Je suis vraiment en retard sur tout ce qui peut se dire ou s'ecrire dernierement mais je peux vous dire que je rencontre tous les jours des gens qui sont des auditeurs de TQS et qui me disent tres souvent que vous leur manquez le matin.  Les medias et je me demande si la Petrowski peut etre consideree comme une vraie journaliste, ne pourront pas convertir les auditeurs de TQS a TVA ou autres.  Vous savez, c'est difficile de faire changer les habitudes de la population et ceux qui sont des auditeurs fideles de TQS y resteront.  En tant qu'employeur, je ne peux que dire que la famille Remillard devra gerer TQS comme une entreprise, donc, comme toutes les entreprises au Culbec, si des mises a pied doivent se faire ils devront le faire aafin de trouver suffisamment d'argent pour payer ceux qui y resteront.  Quant j'ai entendu qu'une compagnie appele Calinette (genre nettoyage apres sinistre) avait retire sa publicite Chez TQS parce qu'on parlait de mise a pied, et bien je me suis dis quand Calinette devra faire des mises a pieds parce que l'entreprise ne sera plus rentable, est-ce que leur clientele reguliere ne devrait pas les punir en cessant d'utiliser leurs services?  Des vrais gestionnaires ne peuvent pas prendre des decisions en disant - pauvre gars il va perdre son job et y'a une famille- sinon le gestionnaire ne pourra jamais presenter des profits en fin d'annee mais juste des deficits...et qui veut de nos jours perdre de l'argent quotidiennement?  Que ce soit un employe du gouvernement, un employe d'une municipalite, un employe des medias, y'en a plus de job certaine jusqu'a la fin de nos jours!  Quand Roger Landry est entre a La Presse y'a plusieurs annees, si je me souviens bien, il y avait eu plusieurs coupures de postes et je ne me souviens pas avoir lu des articles de journalistes le traitant d'orgre ou de coeur de pierre.    La realite c'est que tout le monde pense avoir une job a vie et c'est faux! Je pense aussi qu'il est grand temps qu'on accepte que les medias ne font pas vraiment le travail qu'ils devraient faire c'est a dire fournir et donner la vraie nouvelle et non utiliser leur plume pour condamner et dilapider une ou des personnes -who are not their cup of tea-.  Les petites vengeances personnelles devraient etre interdites par le redacteur en chef ou le chef des nouvelles.  Et puis on devrait arreter d'acheter les journaux, de toute facon on peut lire toutes les grandes nouvelles sur internet alors pourquoi dresser son chien a nous apporter le journal de matin :-))))  quand des milleirs de lecteurs demanderont de cesser leurs abonnements on commencera a se poser des questions.  Payer pour lite toutes ces conneries????  L'argent est trop dure a gagner.Bonne fin de soiree tout le monde,Lorraine

Stéphane Gendron 05/06/2008 09:46


Lorraine, toute l'hystérie collective entourant TQS témoigne encore une fois de l'opportunisme et du lobby qui mènent notre société contemporaine québécoise. Le politique se mêle d'affaires
strictement privées alors que le lobby et la confrérie des journlalistes n'est même pas assez brillante pour s'apercevoir de sa propre relation incestueuse avec ces mêmes politiciens. Tout cela...
au nom des "régions" !!! Mon oeil. C'est politiquement rentable, mais ça vous fait lever le coeur. Tant qu'à faire, pourquoi ne pas investir des fonds publics dans TQS pour maintenir cette
information en région ? Le ridicule est bien vivant au Culbec. Stéphane


Lorraine VErona 04/06/2008 02:54

Me revoici avec mon clavier anglais...j'ecoutais CNN et les commentaires de certains journalistes sur Bill Clinton qui a quelque peu perdu les pedales la semaine dernieres sur certains commentaires qu'un magazine avait publie sur sa femme Hillary.  Ce journaliste, un peu comme les petits cons de journalistes que nous avons au Culbec, n'a fait que mentionner les ecarts de Bill mais JAMAIS il a dit que c'est celui qui a remis l'economie des USA en place, celui qui a ete le president le plus aime a travers le monde.  Bien sur on ne parle pas non plus des accomplissements d'Hillary mais juste qu'elle est entrain de devenir perdante....Dommage n'est-ce pas que ceux qui se donnent le titre de journalistes ne peuvent pas etre neutre dans leurs ecrits et dire les choses telles qu'elles sont....c'est exactement ce qui vous est arrive Stephane, nos journalistes a la con du Culbec ne prennent jamais le temps de dire que non seulement Stephane Gendron peut avoir une grande gueule, qu'il peut aussi perdre les pedales surtout si une juge nous demontre son incompetence totale dans une dossier de pedophiel mais bien que Stephane Gendron, le maire d'Huntingdon a depense temps, argent et energiei pour remonter cette ville et la remettre sur la mappe.  NON, c'est bien trop difficile d'admettre que Stephane Gendron est un homme intelligent, integre, juste et surtout qu'il defendra toujours ceux qui sont traites injustement par le systeme judiciaire du Culbec.  Difficile aussi pour ces petits journalistes a la con de contredire les politiciens, et pour une bonne raison!  Ils ne connaissent meme pas la politique alors comment pourrait-ils mettre en garde la population sur certains faits et gestes de nos gouvernements alors que Stephane Gendron lui n'a pas peur de dire la verite et de les affronter!J'espere que TQS vont vous engager a plein temps, pas juste pour intervenir un 15-20 minutes par emission.  C'etait vous, la vedette de l'Avocat du Diable et depuis, aucun remplacant a pu vous arriver a la cheville.  Lorraine

Stéphane Gendron 04/06/2008 14:18


Merci Lorraine, mais l'avenir nous dira si la communuaté bein pensante des médias du Culbec et de sa classe politique auront gagné leur pari: tuer TQS et faire passer la famille Rémillard comme des
ogres... Incroyable. Petrowski l'a d'ailleurs mentionné ce matin: mieux vaut fermer TQS. Si Natalie l'a dit, c'est que c'est vrai ? La connerie humaine... Stéphane


Lorraine VErona 03/06/2008 19:56

Excusez mon clavier anglais ....Ici aussi le telephone sonne beaucoup - hey toi qui est sur le blog de Stephane Gendron, savais-tu qu'il va revenir a TQS????? ---- et moi de repondre, sac a papier, avec ces maudits demenagements je suis plus qu'en retard dans les nouvelles!!!...et, ce midi, apres avoir travaille plus d'une heure pour reconfigurer le portable afin de pouvoir lire votre blog, me voici!Est-ce vrai Stephane?  Oh que certaines mauvaises langues vont se ronger les ongles si c'est vrai!   En tout cas si TQS veut avoir de la cote d'ecoute, ils savent tres bien que seul Stephane Gendron peut les aider a remonter la pente.  C'est bien certain que ces supposes journalistes ne peuvent pas ecrire autre chose que ce qui s'est passe a l'Avocat du Diable, pour eux, petites tetes enflees, c'est difficile d'ecrire un nouveau texte et surtout de donner la vraie nouvelle.Oh que je manque de vous ecouter le midi.  Mais ca devrait se calmer apres le 16 juin et je serai de nouveau une de vos fideles auditrices.En attendant, je souhaite a tout le monde une bonne semaine malgre la temperature plate et pluvieuse et surtout, gardez le sourire, surtout si Stephane revient a TQS...hey, il faudra organiser une vraie parade devant les studios de TQS pour les remercier d'avoir finalement compris que Stephane Gendron, c'est l'animateur qui va chercher le plus de cotes d'ecoute!Lorraine entouree de multiples boites pour le demenagement....

Sylvain Lacroix 03/06/2008 02:39

Bonsoir Stéphane. Je vous est vu à l'émission L'Avocat du Diable à TQS. Il parait que vous aller revenir à la télévision j'ai appris cela de Gilles Proulx. Et je suis attristé par les inondations dans votre ville. Tout le système d'égout de Huntingdon est à refaire en entier parce qu'il est inadéquat.Alors je vous souhaite bon courage à vous à vos citoyens ainsi qu'à votre famille. Si vous passez un jour à St-Félix-de-Valois par hasard venez me voir.Au Revoir et à bientôt.Sylvain LacroixSt-Félix-de-Valois

德夯 01/06/2008 21:18

Stéphane Gendron se compare à la Chine au niveau du traitement médiatique qu'on fait de lui.  Peu importe ce qu'il fait de bon, on préfère nous présenter uniquement ses côtés les plus sombres.  Peu importe son progrès et ses percées positives dans divers domaines, on continue à nous parler de lui au passé, quitte à remonter quelques années en arrière.  Tout article ou reportage parlant de Gendron doit inclure, dicté par une règle venant des cieux, une mention de la fameuse lettre brulée en onde ou de son passage à 98.5.  Rien sur André Chenail, rien sur ce qu'il fait depuis ce temps, et une absence totale de propos sur son impact positif à Huntingdon, ville qui ressuscite grâce à sa détermination et son leadership.C'est exactement comme lorsque Michel Viens ou le supposé expert sur la route Michel Cormier se sentent obliger de mentionner Tiananmen 1989 et Mao Zedong lorsque vient le temps de parler de la Chine de 2008, au lieu de mettre l'emphase sur l'ouverture économique et les importantes réformes réalisées dans ce pays depuis 1978 sous Deng Xiaoping, Jiang Zemin et Hu Jintao.  Le résultat : un brainwashage généralisé sur une panoplie de sujets.  Heureusement, certains citoyens résistent, refusent de boire ces propos subjectifs et s'informent par d'autres moyens.Bref, si Stéphane finit par avoir plus de place (souhaitons lui sa propre émission plutôt qu'un maigrichon 5 minutes par jour), le peuple québécois pourra bénéficier d'un opinion qui n'est pas contraint à suivre la ligne éditoriale des grands cercles médiatiques de notre nation.