Charest me lève le coeur

Publié le par Stéphane Gendron

Avez-vous lu Denis Lessard ce matin dans La Presse ?

"Cette semaine, à Québec, le chef libéral a même promis de faire un chèque pour qu'on hausse le sommet d'une montagne de Charlevoix afin qu'elle puisse accueillir les Jeux olympiques de 2018, 2020 ou 2022. Raël n'aurait pas désavoué cette prévoyance, lui dont le repaire en Estrie était fin prêt à recevoir ses visiteurs de l'espace."

Et c'est le même Charest qui nous parle d'une grave crise économique à l'horizon?

Les gens sont-ils assez caves pour croire des promesses faites pour 2022 quand Charest ne sera plus là pour "gouverner" (sic : niaiser) le Québec...

Charest nous divertit de notre travail. Charest nous divertit de nos projets collectifs et des efforts que nous faisons à tous les jours pour bâtir ce Québec que nous aimons. Charest nous divertit par sa paresse intellectuelle et son absence de vision. Charest nous divertit pour assouvir sa propre soif de pouvoir. Charest nous divertit comme au pauvre clown dont l'infériorité généralisée n'est même plus drôle.

Charest, cet être tout à fait détestable.

Les Québécois ont soif de leadership, de vision, de discours enflammés et d'actions surprenantes et enlevantes. Que nous offre Charest dans ce cirque électoral - véritable vaudeville de mauvais goût?

Cette campagne est infecte et une insulte à notre régime démocratique. Le temps de l'épandage de fumier est encore au rendez-vous! Charest est un voleur d'intelligence. Ce genre de parasite que l'on éliminait de nos jardins à une certaine époque avec des pesticides.

Stéphane Gendron

Publié dans huntingdon

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

ginette 10/12/2008 14:02

Ca lui ressemble ben gros....

Carol Tremblay 27/11/2008 14:19

Réponse à René Tremblay
Toutes les organisation, qui ont mobilisé les revues “Parti-Pris” et “Révolution Québécoise" comme avant-garde de leur poussée, veulent se servir du nationalisme (même de bon aloi) des Canadiens-français pour lancer la révolution communiste au Québec.Pour ces organisations, le séparatisme (il faudrait plus proprement dire la tactique indépendantiste) n’est q’un moyen d'arriver à leurs fins, un "cheval de bataille" mis au service des aspirations à l'hégémonie mondiale de Moscou (ou de Pékin !). Voyons, à titre d'illustration, ce que nous pouvions lire à ce sujet, dans la revue "Révolution Québécoise" de septembre 1964:«De même que toute guerre impérialiste doit être transformée en guerre civile  pour renverser le pouvoir des classes dirigeantes responsables, de même tout mouvement nationaliste doit être transformé en mouvement socialiste pour libérer les classes Populaires (p.35). »Nous savons que plusieurs ont été trompés par le RIN - devenu le PQ avec le même monde - et sa fausse parure patriotique. Mais, outre que Monsieur Bourgault répètait à qui voulait l'entendre ce que tous les séparatistes reprennent depuis, que le Québec "indépendant" sera socialiste, laïciste (anticlérical), l'apologie qu'on va lire de la revue marxiste "Révolution Québécoise", faite par la publication officielle du RIN, "L'indépendance" (novembre 64, p. 7), devrait fournir une raison largement suffisante à tous les "vrais" patriotes du Québec d'opposer un refus total, en paroles et en actes, au RIN. Voici le texte du journal officiel du RIN. "L'indépendance" (Novembre 64) :« Une nouvelle revue vient de sortir: "Révolution Québécoise", dirigée par Pierre Vallières, qui a quitté l'équipe de "Cité Libre", pour participer à l'édification d'une cité libre" à la mesure de notre époque : celle que formera demain le Québec "libéré" (!) où tous les biens seront équitablement repartis (!!). Cette revue s'ajoute aux quelques revues d'avant-garde qui sont nées au Québec, ces dernières années, et devra prendre place dans la bibliothèque de tout indépendantiste qui a à coeur de se renseigner sur les problèmes économiques et culturels du Québec. »Le journal officiel du RIN propose donc à tout indépendantiste de lire une revue qui se reconnaît elle-même comme communiste-léniniste. Il semble donc inutile d'insister tant il est aisé de reconnaître l'idéologie dont s'inspire à son tour le RIN.

Que propose le PQ comme solution à tous les maux, même à la présente crise? L'indépendance. Il est temps de se réveiller au Québec.

Si vous voulez vivre dans un paradis socialiste, votez pour le PQ et les partis communistets. Demandez donc aux Cubains échappés du paradis de Castro pourquoi ils se sont sauvés du ciel castriste.

RENÉ TREMBLAY 26/11/2008 00:31

PEUT ÊTRE CE SERAIT BIEN  QU'IL  L'EMPORTE AVEC  UNE  GRANDE  MAJORITÉ.  CAR AVEC  TOUT LES  MENTERIES  QU'IL NOUS A  PROMIS ET QU'IL NE SE RÉALISERONT  PAS,  CE CERA  DES MUNITIONS  POUR  LE  PROCHAIN  RÉFÉRENDUM.
LES  ANGLAIS  S'EN SONT  DÉBARRASSE EN NOUS L'ENVOYANT  POUR  SAUVER LE CANADA A CE QU'ILS NOUS DISAIENT

Jean-Francois Gagne 19/11/2008 00:44

Pour découvrir ce qui se CA$H derrière ce visage de Jean Chare$t...

dino...saure 17/11/2008 15:26

Vous avez absolument raison et même plus...pour ce qui est des demeurés qui aiment le premier ministre, ce sont ceux qui ignorent la réalité du monde, les culs bénis qui ne lisent plus les journeaux ni écoutent les nouvelles a la télé sous prétextes que c'est trop négatif...finalement des adorateurs de lunettes roses ..