Vive la Palestine LIBRE!

Publié le par Stéphane Gendron

Jour après jour, année après année, le Monde assiste – impuissant – à la destruction d’une Nation : la Palestine. Sans remonter aux origines bibliques de ce territoire contesté à la fois part les Juïfs et les Arabes, certains constats militent en faveur de l’indépendance de cette Palestine,  un des derniers relents du colonialisme.


Ainsi, alors que la Palestine était sous le joug de l’Empire Ottoman au XIXè siècle, les Juïfs avaient demandé à plusieurs reprises de s’installer en territoire palestinien. Cette demande leur avait été refusée. Puis l’immigration s’est effectuée et l’Empire a fermé les yeux. Au tournant de la seconde guerre mondiale, les Juïfs sionistes ont adopté la Palestine comme LEUR terre promise. Les premiers terroristes juïfs s’en sont pris aux puissances étrangères qui contrôlaient ce territoire, et vint 1948, date de la création de l’État d’Israël en territoire palestinien. Du jour au lendemain, on assista au grand nettoyage ethnique de la Palestine : des centaines de villages pillés, volés, des palestiniens tués, et déplacés de force. Devant ce drame humain, l’Occident ferma les yeux, occupé à faire son examen de conscience vis-à-vis les horreurs innommables de l’Holocauste où 6 000 000 de juïfs avaient péris du à l’incurie de l’Occident.


Israël en voulait plus, toujours plus. Sous le prétexte d’assurer sa sécurité, elle a étendu ses frontières davantage, et a colonisé le peu de territoire laissé aux Palestiniens. Puis vint la guerre au terrorisme et la construction du mur de la honte qui institutionalise un régime d’apartheid au Proche-Orient, tout en empiétant sur le territroire revendiqué par les Palestiniens.


Et après on s’étonne du désespoir d’un peuple bafoué, où des générations naissent encore aujourd’hui dans des camps de réfugiés? On s’étonne de voir un groupe insensé – le Hamas – prendre le pouvoir à Gaza?


Alors que nous reste-t-il? Espérer qu’un Président américain se lève et règle la situaiton? J’en doute. Même Obama n’osera pas froisser la communauté juïve américaine. Ce qu’il faut, c’est inciter la Palestine à déclarer son indépendance de façon unilatérale. Une fois cette déclaration criée à la face du monde et devant le fait accompli, Israël n’aura plus le choix. L’Occident et la communauté internationale sont responsables du gâchis dans lequel des être humains souffrent à tous les jours au Proche-Orient. On crée des tribunaux internationaux pour la Bosnie et le Rwanda et des organisations mondiales pour venir en aides lors de catastrophes naturelles, et nous ne sommes même pas foutus de régler un conflit qui risque de dégénérer en véritable choc des civilisations?


Qu’une commission internationale relevant de l’ONU soit chargée de fixer une fois pour toute les frontières du nouveau pays de la Palestine, et qu’Israël s’y soumette. À défaut, n’hésitons pas à expédier des forces d’interposition sous l’égide de l’ONU afin de faire respecter le droit. Israël se comporte depuis trop longtemps en en gangster du droit intrenational. On ne peut se moquer indéfiniment des résolutions de l’Assemblée générale de l’ONU sans que cette institution en perde sa crédibilité.


Dans ce dossier qui n’en finit plus, la communauté internationale a péché par négligence. Une négligence criminelle. Une négligence contre l’Humanité. Et pendant ce temps, les tanks roulent sur Gaza, les enfants meurent et le Hamas se fait du capital politique sur le sang des innocents.


 

Stéphane Gendron




 


Publié dans huntingdon

Commenter cet article

JF Gagne 10/01/2009 01:41

Bonsoir Stéphane,Je crois qu'à propos de 1755, Natalie a raison qu'excuses officielles n'ont pas eu lieues et même que je crois que le décret du Governor Lawrence ... n'a jamais été renversé!Je suis le fils d'une Acadienne, née à Bouctouche durant la seconde guerre mondiale.  Il semble que mes ancêtres on pu tenir tête dans ce petit lot de terre bordant la mer à l'est du Nouveau-Brunswick.D'ailleurs, il y a un 15-20 ans,  alors que le gouvernement canaillien offrait des excuses et compensations aux japonais pour toute la torture subie dans les méchants camps de concentration au canada, c'était un tollé de n'avoir jamais reconnu que pour les familles acadiennes décimés, déportés partout en petits groupes jusqu'à la Louisiane, les excuses se faisaient toujours attendre, et compensation absente!  Toutes les propriétés des Français étaient alors brûlées, les maisons et les fermes.  Il est estimé que plus de 18 000 acadiens avaient été déportés, et plus de 8 000 sont décédés.En tout cas, si excuse il y a lieu, c'est passé complètement inaperçu et aucune compensation n'a été versée, contrairement au traitement que les japonais du canada ont reçu.

Natalie Bédard 09/01/2009 03:02

Bien gentil message.Oui la déclaration de nov 1988, est considérée ainsi. Je crois que vous posez peut-être la question à l'envers :Est-ce que faire une déclaration en 2009  ( ideé S. Gendron) est pertinent vue la déclaration de 1988...Adieu, M. Gendron.---------------Pas la "peine de vérifier et me revenir" sur les acadiens , de toute façon vous me dites 2 lignes plus bas de ne pas revenir. Ce que je compte faire !

Stéphane Gendron 09/01/2009 05:07


Mais je vous dit: une déclaration unilatérale d'indépendance aujourd'hui aurait l'avantage de forcer l'ONU et plusieurs pays à prendre position! Si le Kosovo le peut avec l'aide des USA, pourquoi
pas la Palestine?


Natalie Bédard- Montréal 08/01/2009 17:47

coquille :j'ai écrit la déclaration d 'indépendance de "1948" , il s'agit évidememt de celle de "1988".N.B.

Natalie Bédard- Montréal 08/01/2009 17:42

Bonjour M. Gendron :" Dans le cas des Acadiens, on s'est au moins excusé! " ( S. Gendron)Ayoye !  Jamais .Et qui est ce "on" ? ... donnez-moi la date de ses "excuses", svp... !--------------------------------------------------------------------------Votre réponse concernant mon commentaire m'a  quelque peu déçue."Ce qu’il faut, c’est inciter la Palestine à déclarer son indépendance de façon unilatérale. Une fois cette déclaration criée à la face du monde et devant le fait accompli, Israël n’aura plus le choix." (S. gendron)L'excuse des 500 mots / texte ne tient pas la route.il est évident que vous ne connaissiez pas la déclaration d'Indépendance de 1948... N.B.(s'cusez la taille du lettrage- je n'arrive pas à l'ajuster)

Stéphane Gendron 09/01/2009 02:09


Bon, pour les excuses envers les Acadiens, je vais vérifier et vous revenir. Pour la déclaration de 1988, elle n'existe pas, vous faites erreur. Parlez-vous de l'événement d'Algérie ? Ce n'est pas
une déclaration d'indépendance ça, il n'existait aucun siège gouvernemental sur aucun territoire actuel à l'époque de 1988. S'il y navait eu une déclaration d'indéepndance - comme ce fut le cas
pour le Kosovo - il y aurait eu des effets directs et concrets. Franchement Natalie, je ne vous pensait pas aussi prétentieuse... je n'ai pas beaucoup de temps à perdre avec vous. Je ne suis qu'un
pauvre ognorant vis-à-vis une personne frustrée. C'est comme dire que la Déclaration d'indépendance du bas-Canada est est une lorsque Nelson l'a prinncé en 1839. Oh là là...vous n'êtes pas obligé
de revenir sur ce Blog, c'est pas nécessaire. Merci.


Charles Beaulieu 07/01/2009 21:17

Très estimé Carol TMerci d'avoir deviné, à votre commentaire #42, que ma vue baisse. Vous ne pourriez pas gonfler encore un tout petit peu le caractère de vos textes?Vous savez, faire un lien entre Arafat et son oncle, le grand Mufti de Jérusalem, ça n'ajoute pas grand chose au débat portant sur la Bande de Gaza. Le mononc' est mort, le neveu itou. Et qui plus est, le Fatah d'Arafat a autant d'affinités avec le Hamas que le PQ n'a d'affinités avec le PLQ. Please... Vous saviez, vous, que le gouvernement Charest avait souligné, l'an dernier, l'immense contribution de maman Laughrea à la société québécoise, en raison de son implication à titre de bénévole? Non? Alors maintenant vous savez... Et le bon docteur Laughrea contribue à son tour à la bonne réputation du Québec en publiant dans un forum du Nouvel Observateur (voir commentaire #40 de Natali Bédard, qui le cite): " - les québécois francophones sont des ignrants, et ils " haïssent" les québécois anglophones.- le seul apport à la civilisation qui est dû aux amérindiens est la pomme de terre et le canot d'écorce...  "Si la mère et le fls Laughrea peuvent être aussi différents l'un de l'autre, ne vous semble-t-il pas un peu hasardeux de comparer Arafat à son oncle le Grand Mufti?