La lente évolution du droit international

Publié le par Stéphane Gendron

Selon un article rapporté sur Cyberpresse, plusieurs organisations à la fois Françaises, et d'autres, voudraient porter plainte au Tribunal pénal international afin que soient traduits devant la Justice les principaux responsables du carnage israélien dans la Bande de Gaza. Ainsi, on demande une enquête pour crimes de guerre.

On peut lire l'article en cliquant ici.

Un reportage complémentaire du Figaro est disponible en cliquant ici.

Encore aujourd'hui, on apprend - malgré une annonce d'un cessez-le-feu - que deux enfants réfugiés dans une école sous juridiction de l'ONU ont été tués par les criminels de l'Armée israélienne.

Il est peu probable que le Tribuanl pénal international ait juridiction sur l'État d'Israël qui n'a jamais reconnu la compétence d'un tel Tribunal. L'avoir reconnu est trop risqué pour un État qui se comporte en criminel du droit international à la face de la Terre entière. Pourquoi s'en faire lorsqu'on a les États-Unis et le Canada comme complices de ces crimes?  Continuons à détruire Gaza, tuer ses habitants et se considérer comme un peuple choisi - un peuple élu - un peuple au-dessus des lois internationales et de toutes morales humaines.

Stéphane Gendron


Publié dans huntingdon

Commenter cet article

Carol Tremblay 23/01/2009 13:54

Pauvre Jean, il saigne et il souffre. Il n’a pas fini de saigner et de souffrir parce que je suis capable de prouver ce que j’avance, et lui non. Le cours de «comment devenir un bon marxiste» va bientôt débuter et nos gauchisses vont en baver.
Cher Jean,
Vous qui aimez la gaugauche, avez-vous pris le temps de vous informer de l’UGEQ? Vous dites que je sois dans le champ, donc vous savez de quels bois de chauffait cette union des étudiants. Pourriez-vous nous en dire quelques mots?
Carol, curieux de l’histoire de la gaugauche kébékeuse.

Jean Lespérance 23/01/2009 07:31

Pour la dernière fois, je vais tenter de faire raisonner un tambour. M. Carol Tremblay mélange tout. Quand on lui parle des États-Unis, il nous parle de la Chine pour mieux noyer le poisson. Présentement aux États-Unis, le peuple américain paye comme s'il nationalisait la FED (constituée des 12 plus grosses banques), mais chose étrange, la FED n'est pas nationalisée. Ce n'est pas parce que Barrack Obama est devenu président que des communistes sont à la tête des États-Unis. Normalement,même si le pays n'est pas communiste, il est normal d'avoir un droit de regard(gérance) sur une banque qu'on sauve de la faillite. La FED conserve toute son autonomie, les banques ne sont PAS nationalisées. Étrange pour un pays qui serait soudainement devenu communiste. La dictature chinoise, n'a de communiste que le nom. Je ne nie pas que les dirigeants chinois sont de vulgaires criminels qui n'ont aucun principe, aucun respect de la vie. En Chine, on est loin du temps de Mao qui était un dictateur qui redonnait un peu de la richesse collective au peuple. Aujourd'hui en Chine, le peuple ne possède plus rien. Ils sont dirigés par des bandits, des criminels,des assassins, des ogres capitalistes qui n'ont qu'une seule idée: s'enrichir de toutes les manières possibles et inimaginables. Carol Tremblay a le droit de penser que c'est du communisme, mais moi je ne vois rien de communiste la-dedans. Et je le répète, les banques américaines ne sont pas nationalisées même partiellement. Ce qui selon moi est une erreur, et je ne suis pas communiste. Je ne dors pas, j'ai les yeux bien ouverts et je ne me laisse pas endormir par toutes les salades de la gauche ou de la droite. Souvent les gens ont des idées de gauche  lorsqu'ils n'ont pas le pouvoir mais lorsqu'ils prennent le pouvoir, ils se comportent d'une manière pire que ceux qu'ils ont critiqués. Gauche ou droite est relatif à ce qui existe et ça peut être interprété de milles et une façons. Il faut se baser sur les actions et non sur les paroles. C'est la DERNIÈRE FOIS QUE JE VOUS DÉMONTRE QU'IL N'Y A PAS DE COMMUNISME À LA MAISON BLANCHE. Et la communication entre vous et moi va s'arrêter là et je pense que tout le monde devrait vous ignorer pour vous guérir de votre obssession légitime, mais qui vous rend paranoïaque.  

Carol Tremblay 22/01/2009 15:13

✝J’allais oublié un cinquième point dans ma réponse à Jean. De toute façon, il dort et ne s’en rend pas vraiment compte✞Dans n’importe quel régime totalitaire, tout est décidé d’en haut. Les attentats étaient tous décidés et planifiés par Arafat lui-même, autant que tous les détails des exécutions des rémines communistes et nazi. ✟➧Cinqzio: Tout le monde a entendu parler de la mélanine dans le lait, le carton dans les biscuits, etc., dans le paradi communiste chinois. La Chine va donc s’exécuter en exécutant les deux «coupables». Justice sera donc faite!, pense nos Karl Marx. Un instant! Les deux coupables sont coupables de s’être fait prendre. Ils n’ont fait que suivre les ordres. Dans un pays communiste, toutes les actions sont décidées au sommet. Mais Jean va contineur à nier, en bon communiste. Vous n’avez qu’à appeler au BQ pour leur demander si Fanfreluche est communiste. Ils vont vous dire «non», alors que Fanfreluche a commené sa carrière avec l’UGEQ, une organisation étudiante communiste et militante. Essayez le NPD et le PLC. Vous allez avoir des réponses similaires. Ils ne veulent plus admettre qu’ils soient communistes. Ils se sont recyclés dans les droits de l’homme et la défense de la veuve et de l’orphelin. Ben voyons!

Carol Tremblay 22/01/2009 14:28

✏«Pauvre Carol, tu vois du communisme partout, même là où il n'y en a pas. C'est une obsession, une paranoïa. Ça se soigne mais la guérison n'est pas assurée. Quand on voit du communisme à la Maison Blanche, c'est que l'esprit est sérieusement atteint. Tu as besoin d'un exorcisme pour extirper ces influences malicieuses qui te font perdre le sens des réalités. Tiens-toi loin du rhum de la Navy sinon tu vas finir par voir des communistes dans le clocher de ton église. La Maison Blanche et la FED ne font qu'un et je n'ai pas vu un seul communiste à la tête de la FED. Commentaire n̊ 16 posté par Jean Lespérance hier à 20h06»✝Mon cher Jean qui a navigué sur le Lac des castors sur le Mont-Royal,✞Voici exactement le genre de riposte auquel j’adore répondre.✟➧Unzio: Vous affirmez sans expliquer;✟➧Deuxzio: Pour connaître le sens des réalités, il faut reconnaître les réalités, ce qui n’est pas votre fort;✟➧Troiszio: Si vous n’avez pas vu de communiste dans votre vie, il vous faut vite voir soit un occultiste, soit un occultiste ou bien consulter un voyant que vous trouverez dans les petites annonces de peu importe le journal qui sait que le lecteur est assez insignifiant pour l’acheter;✟➧Quatrezio: Si tout cela ne donne aucun résultat, c’est que vous êtes déjà mort et que vous ne commettrez jamais le suicide. Un zombie marche, mais suit les autres zombies.√Les amis, il faut aider Jean à voir. Le Soleil luit pour tous, même pour les aveugles, mais pas pour Jean. Pour paraphraser un gaughisse bien connu: «Donnez-moi 5 % des Québécois, je mènerai les autres 95 %, car ce sont des endormis.» Je cite de mémoire ayant déjà publié ici-même la citation mémorable du communiste.❶Hier, le dynamique duo Fanfreluche-Pôline, deux personnes ayant administré des compagnies et fait fortune à cause de leurs talents d’hommes d’affaires, ont fait un autre discour sur la montagne.❷Après avoir fait leur prière à la «séparature» - le MLQ est pourtant contre toute prière en public - Fanfreluche n’a pu se retenir de prononcer son jugement célèbre emprunté des témoins de Jéhovah: «Ils n’ont rien compris!». Rappelons-leur le journal Le Jour qui n’a duré que le temps de l’été en Gaspésie!❸Toujours hier à RDI, les journalistes Karl Marx de la société des tas nous montraient leur héros devenu dieu: Baraque Olàlà. C’est que Olàlà a commencé par appelé ses coreligionnaires en premier, dont le premier est le «Président» d’un pays utopique, qui n’existe pas. Qui se ressemble s’assemble. ❹Mais le clou de la soirée est encore plus sapide.  Nos Karl Marx jouissaient que leur modèle de bonté et de justice, Fidel Castro - oui oui! celui qui a fait crever de faim et de soif un adolescent de 16 ans dans sa cellule parce qu’il ne l’aimait pas! - avait fait un commentaire sur l’élection de son coreligionnaire américain. Castro prétend que son homonyme soit un honnête homme (sic). Venant d’un «si tant» honnête président, c’est un dogme et il faut le croire sans rire et sans demander d’explications. La vie, c’est comme ça.❺«Meanwhile», mon fidel Jean dormait dans la position foetale avec ses deux petites menottes bien fermées. Il va avoir la surprise de sa vie à son réveil... ❻Jean, ne connaissant pas Diogène, insiste qu’il n’a jamais existé.❼Comme le disait mère-grand: «L’ignorance est un droit ancestral.»✝Carol, qui se bidonne de voir à quel point l’«instruisance» règne en Kouibek.

Jean Lespérance 21/01/2009 20:06

Pauvre Carol, tu vois du communisme partout, même là où il n'y en a pas. C'est une obsession, une paranoïa. Ça se soigne mais la guérison n'est pas assurée. Quand on voit du communisme à la Maison Blanche, c'est que l'esprit est sérieusement atteint. Tu as besoin d'un exorcisme pour extirper ces influences malicieuses qui te font perdre le sens des réalités. Tiens-toi loin du rhum de la Navy sinon tu vas finir par voir des communistes dans le clocher de ton église. La Maison Blanche et la FED ne font qu'un et je n'ai pas vu un seul communiste à la tête de la FED.