Julie Lemieux du Soleil: le comble de la complaisance.

Publié le par Stéphane Gendron

J'imagine que Julie Lemieux est journaliste. Elle travaille pour le quotidien Le Soleil. Être journaliste nécessite quelques éléments d'ojectivité dans le traitement de l'actualité. Il s'agit d'une denrée rare en 2009 à une époque où chacun y va de son opinion personnelle sur tout et sur rien.

Julie Lemieux nous offre ce matin un petit bijou de complaisance. À lire cet article sur la "Dame de fer" (!!!) Monique Jérôme-Forget, on a l'impression d'un tissu de propagande ou d'une démission intellectuelle d'une personne qui ne fait que tendre le micro.

Quelques passages savoureux qui finissent par nous faire aimer cette personne détestable de la politique québécoise, arrogante et cachotière:

"Parler vrai. Voilà l'une des devises de cette grand-mère de 68 ans qui a décroché un doctorat en psychologie pour mieux comprendre la société, étudié les sciences économiques à Londres et occupé diverses fonctions importantes, dont la présidence de la Commission de la santé et sécurité du travail."

Parler vrai? Une affirmation de Julie Lemieux concernant Monique Jérôme-Forget.

"Mme Jérôme-Forget affiche le même calme, la même assurance qui la caractérisent. De toute évidence, le stress n'a aucune emprise sur la Dame de fer."

Pour lire l'intégrale de l'article, cliquez ici. Ah! Le merveilleux monde de la presse cosanguine québécoise. Toujours aussi paroissial, le monde des médias au Québec!

Madame Julie Lemieux devrait postuler en tant qu'attachée de presse de la Ministre.

Pour féliciter Julie ou lui écrire un courriel, cliquez ici.

Stéphane Gendron

La journaliste Julie Lemieux

Publié dans huntingdon

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

dino...saure 09/03/2009 13:42

Si je me souviens bien..c'est le rédac chef qui oriente et discute (a sens unique) de la teneur des textes des journalistes...du moins c'est donc je me souviens..allez je sais ce n'est pas fort comme article......!!!

gamook 08/03/2009 21:48

J'ai lu ce torchon au travail ce matin et je n'ai pas été capable de lire jusqu'au bout tellement c'était mauvais. Je soupçonne cette "journaliste" de consommé de la drogue. Être aussi déconnecté de la réalité? D'après-moi, la "journaliste" s'est probablement dit: demain c'est la journée de la femme, je vais faire le portrait de madame sacoche et beurrer épais, personne ne pourra me le reprocher. Trop facile.

Alain G 08/03/2009 13:00

J'en reviens pas de cet article. Ma critique se rapproche de celle des précédents commentaires dans le sens ou cette journaliste montre  un partis pris honteux envers Mme Jerôme-Forget. Pourquoi "honteux" ? En grande partie à cause du contexte, beaucoup de personnes accusent aujourd'hui Mme Forget d'avoir manipulé, altéré et même d'voir caché des informations concerant la caisse de dépôt. Ces acusations sont partagé par plusieurs et l'heure est a questionner la madame et ses accolites et non à l'encenser.

genevieve 07/03/2009 22:46

J'ai pas lu l'article integrale parce, je veux pas perdre mon temps a lire des niaiseries. Dans un sens, je me dit que chancun a sa propre opinion et qu'inevitablement y'a du monde qui l'aime cette Mme Jérome-Forget. C'est pas parce que nous on est lucide et réaliste que les autres le sont !!!

S. Dumoulin 07/03/2009 22:35

Pour ma part, je crois que "ma tante" Monique n'est pas assez imcompetente a mon gout.J'aimerais voir Amir Khadir et l"autre gerer les finances de la Republik du Kebekistan.  A mon avis, je crois qu'au point ou nous sommes rendus, la solution c'est de tomber au plus vite au plus profond de l'abime financier.  Cela nous donnerais la chance de recreer le Quebec a partir des cendres du Kouibec.Regardez ce qui est arrive a la Nouvelle-Zelande.  Ils s'en sont sortis plus forts.