De l'échangisme politique.

Publié le par Stéphane Gendron

Grosse nouvelle du Quotidien Le Devoir paru sous forme de légende urbaine quasi officialisée: Jean Charest quitterait le Parti libéral pour la chefferie du PC et Lawrence Cannon quitterait pour la chefferie du Parti libéral du Québec. L'un et l'autre retourneraient à leurs anciennes flammes politiques.

Bah! Pourquoi pas? Tant qu'à se foutre de la démocratie, aussi bien le faire en famille! Pour lire l'article d'Alec Castonguay, cliquez ici.

J'imagine très mal les Canadiens se ranger du côté d'un être aussi loser que Jean Charest. Par contre, la rumeur n'est pas dénuée de fondements à voir Charest plaider sur diverses tribunes de libre-échange et d'autres sujets fédéraux. Quant à Lawrence Cannon, on apprenait en fin de semaine dans La Pesse que ce dernier était un fidèle disciple de l'idéologie politique de Robert Bourassa. N'est-ce pas merveilleux?

Stéphane Gendron

Publié dans huntingdon

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Kévin 04/04/2009 04:19

Ca ne m'étonnerait pas de voir chare$t passer à l'ouest !Après tout il aurait juste à se venter de tous ses exploits qu'il a fait subir aux Québécois, les maltraitances, les mauvais coups financiers, les mauvaises décisions etc... ET je suis sur que les anglais de l'ouest anti-Québécois vont lui donner une grosse job TRÈS BIEN PAYÉE, il est fébéral dans l'ame ! ca se voit !Jean, quand tu paie pour avoir une cote, ils vont te dire ce que tu veux entendre !  Les chiffres tu peux leur faire dire n'importe quoi ! Ils sont champions la-dedans ! ...ETRE PAYER POUR MENTIR ?  CA RESSEMBLE PAS MAL À NOS POLITICIENS !???

S. Dumoulin 14/03/2009 18:11

M. Gendron, vous vous êtes laisser berner par un journaliste qui a l'imagination un peu trop fertile et qui se couche avec les péquisses.Je peux vous certifier que M. Cannon est assez fûté pour savoir que ce serait du suicide politique que de passer des ligues majeures pour se retrouver à la barre du Kébékistan avec ma tante Monique est sa sacoche à double-fond.  C'est à en pleurer...Pour ce qui est de Charest: he is damaged goods.  I believe that's enough said... Amicalement vôtre 

Sylvain Lacroix 12/03/2009 19:28

Ouais. C'est pas mal bizarre et farfelu cette affaire là. Ils rient de nous autres voyons. Tout ça c'est de la foutaise. Jean Charest retournerai à Ottawa et Lawrence Cannon à Québec à la place de Jean Charest comme Premier Ministre du Québec.Bien voyons donc. J'en doute fort.Sylvain

Jean Lespérance 11/03/2009 18:48

Je viens de penser à l'impensable concernant la Caisse de dépôt. Se pourrait-il que la province de Québec ait emprunté à la Caisse à un intérêt INFÉRIEUR à celui payé par la Caisse de dépôt pour réduire le déficit de la province? Piger dans la Caisse de dépôt pour payer le déficit structurel de la province ne m'apparaît pas du tout invraisemblable. Si la province avait emprunté via la Caisse à un taux égal pour sauver des intérêts, quel mal y aurait-il à le dévoiler? Ça pourrait même être interprété comme un acte intelligent. Si on n'en parle pas, c'est donc qu'il y a anguille sous roche. Tant que le vérificateur-général n'aura pas enquêté, je reste dans le doute.

Gilbert Ampleman 11/03/2009 14:34

 Hum.. Robert Bourassa...une idéologie politique....j'ai dû raté quelque chose. Ou M. Cannon a compris quelque chose que nous n'avons pas saisi.Le mot ''parti'' en politique searit-il issu du mot partouze.  Conservateurs aux libéraux, Libéraux aux conservateurs, NPD aux Libéraux (Bob Rae), Libéraux aux NPD. ADQ aux PLQ. PLQ à l'ADQ. Vert au PQ. PQ à l'ADQ.On est mêlé, mais on est pas fou. Y a juste les fous qui ne change pas d'idée.Ce doit être le slogan de Power corp.On dirait qu'il y a 2 partis au monde; La gang à Power corp et la gang à Paul Martin. Pour le reste y a Visa...