Un Ministre populaire...

Publié le par Stéphane Gendron

Vous aurez deviné: le seul Ministre populaire du Cabinet de Jean Charest: Philippe Couillard.

 

Philippe Couillard est un neuro-chirurgien, une spécialité rare au Québec. Il en reste environ une quarantaine en fonction. Nous parlons donc d'un cerveau, en principe. Un homme qui a fondé diverses institutions, tant ici qu'à l'Étranger.

 

Dans l'imaginaire collectif, il pourrait succéder à Jean Charest à la tête du parti libéral. Dans l'opinion publique, Couillard est aimé. Il a un certain charisme.

 

Voilà ce qui demeure incompréhensible.

 

Depuis sa nomination à titre de Ministre de la santé et des services sociaux, on nous a bombardé de statistiques afin de nous faire croire que le système allait mieux. Mon oeil. Les différentes crises de maladies nausocomiales (C difficile, SARM ou autres) en témoignent. On compte les morts par milliers dans le réseau québécois. Puis il y a eu aussi l'épisode des urgences : comme en Union soviétique au temps des belles années. "Ca va mieux dans les urgences," disait le Ministre. On nous avait pourtant caché les unités de débordements: ces camps de concentration hospitaliers où des êtres humains finissent par mourir ou être traités dans des conditions médicalements inacceptables. Il y a aussi le personnel en épuisement professionnel, la dévalorisation de la profession médicales, et l'exode de nos cerveaux en Ontario ou aux États-Unis. Et sans compter le mauvais traitement de nos aînés dans les centres de soins tant public que privé. Pas tous, mais où sont les enquêteurs en nombre suffisant alors que la population vieillit ?

 

Bien sûr, on a beau blâmer le PQ pour avoir "vidé" le réseau du temps du Ministre Jacques Rochon et de Lucien Bouchard. J'aimerais souligner deux choses à la décharge du parti québécois:

 

La Ministre Rochon a gouverné à la fin des années 1990. Nous sommes en 2007, sous un second gouvernement libéral. Le Ministre Couillard devrait cesser de blâmer le lointain passé pour excuser son inaction.

 

Enfin, les promesses des libéraux faites en 2003 et 2007 relativement à la santé démontrent à quel point ces gens sont déconnectées de la réalité ou incapables de se porter garant de la gestion du système de santé. Visiblement, avec de telles promesses jovialistes en santé, les Libéraux ne seront jamais prêts.

 

C'est dans tout ce contexte que j'ai peine à comprendre la popularité de Philippe Couillard au sein des québécois. Ce Ministre fait des erreurs de diagnostic à répétition quant à l'état de son Ministère et du réseau hospitalier en général. Si sa pratique médicale était à l'image de la gestion de son Ministère, il y a longtemps que cet homme aurait été radié du Collège des médecins !

 

Expliquez moi !

 

 

Stéphane Gendron

La rivière Nation-Sud qui a engloutit le village franco-ontarien de Lemieux en 1993

Publié dans huntingdon

Commenter cet article

Pierre 16/04/2007 03:47

Au niveau des personnalités je pourrais comparer le ministre Couillard à l\\\'ancien premier ministre Pierre-Marc Johnson.
J\\\'ai revu monsieur Johnson à la télé concernant la commission  d\\\'enquête sur le viaduc et je me suis rappelé pourquoi je n\\\'ai jamais eu confiance en lui.
Il se dégage de sa personne un je ne sais quoi qui nous indispose et qui nous fait ressentir que la personne ne dit pas la vérité.
J\\\'écoute le ministre Couillard et je ressens la même chose. La manie qu\\\'il a de clamer haut et fort que tout va bien dans la santé malgré l\\\'évidence des faits me fait croire qu\\\'il prend les électeurs québecois pour des cancres de la pire espèce.
Le message ne passe plus et les libéraux se sont fait servir une douloureuse leçon aux dernières élections.
La pire erreur que les libéraux pourraient faire serait de se débarrasser de Charest et de choisir Couillard comme chef du partie.
Ils s'en mordraient les doigts bien plus que les libéraux féderaux qui voyaient Stéphane Dion comme un sauveur et qui pleurent maintenant l'erreur qu'ils ont fait. 
 
 
 
 

Marie-Chantal 06/04/2007 15:26

Pas bête du tout votre réflexion, Éric!
"Gardez vos amis près et vos ennemis encore plus près!"
 

Éric Mathieu 06/04/2007 04:13

Bonjour monsieur Gendron,
Jean Charest va nommé Philippe Couillard au poste de Vice-Premier Ministre parce que ce dernier est une menace pour son autorité.
Quand quelqu'un te menace, vous avez intérait à vous en rapprocher pour mieux avoir l'oeil sur lui. Louis XIV avait comprit ça!
 
Au plaisir!
 

Yolande Taupier 05/04/2007 18:19


No 48   Madame,
Il n'est pas nécessaire de vénérer le blogueur pour écrire son opinion sur son blogue.
De plus, un blogue sert à émettre des OPINIONS et COMMENTAIRES et non à manger son prochain.

Marie-Chantal 05/04/2007 18:13

D'accord Marguerite; ça m'intéressa de lire sur ces réflexions...:)