Piercing, Hôpital et la victoire du Sperme

Publié le par Stéphane Gendron

Que de sujets ce matin !

 

Avant d'entrer dans le vif du sujet, permettez-moi de souhaiter bon succès à Paul Houde qui,  selon la rumeur,  serait à la barre de l'émission "Le retour de Paul" sur les ondes du 98,5 FM dès le mois de mai 2007.

Que de sujets ce matin. J'irai en vrac et rapido:

 

Primo. L'Hôpital Juïf de réadaptation et la pâque juïve. On accomode tout le monde du "bon bord" en observant les lois religieuses de la tradition juïve, y incluant les menus et la nourriture donnée aux bénéficiaires. Mais qu'en est-il de cette institution ? J'ai pris la peine de vérifier le site internet du centre en question, de même que la mission et les valeurs à l'adresse suivante: http://www.hjr-jrh.qc.ca/fr/ . Résultat: pas un mot sur la prédominance religieuse de l'institution. En vérifiant auprès du Ministère de la Santé et des services sociaux à l'adresse suivante : http://www.msss.gouv.qc.ca/ , on y apprend que l'institution est publique, qu,elle dispose de 132 lits à son permis et que le numéro de celui-ci est le 1109-7029. Donc, une institution financée à mêmes nos taxes.

 

QUID: Depuis quand une institution publique est confessionnelle ? Poser la question, c'est y répondre. L'arent de mes taxes ne doit en aucun temps servir une religion spécifique. Point à la ligne.

 

Deuxio. Vous avez lu cet article de La Presse ce matin sous la plume d'Émilie Côté, en page A-28 ? Meghan Chouinard est dotée d'une mère qui manque très certainement de jugement. La petite fille de 10 ans se promène avec un piercing dans le nez. Le code de vie - accepté et signé par les parents de Meghan en début d'année scolaire - interdit le body piercing. La mère insiste pour ne pas respecter son engagement. Elle révoque le contrat et sa signature. Vous voulez gager 2$ qu'elle s'adressera à la Commission des droits de la personne ? Un dossier à suivre puisque la Commission a déjà dit que le port du costume ou l'imposition d'un code vestimentaire était une atteinte "raisonnable" à la liberté d'expression dans une institution scolaire. J'ai hâte de voir la décision éventuelle puisque l'on devra trancher entre le Code de vie de l'école et la liberté d,expression que pourrait représenter le piercing de la jeune fillette ... de 10 ans ! Vous aurez deviné: le problème est plutôt du côté de la mère, n'est-ce pas ?

 

Tertio. Bravo à Howard Johnston. Ce British qui s'est tenu debout devant le désir désaxé de son ex-conjointe de procéder à la fécondation de ses ovules congelées à l'aide du sperme en banque de cet "ex" en question. Elle voulait donc enfanter seule, sans l'accord de son ex. Une femme qui désire se "faire faire un p'tit" pour satisfaire son ego trip tout en écartant le père du décor: voilà un comportement qui mérite une sanction sévère. Les tribunaux ont donné raison à l'opposition de Johnston. On peut lire cette rocambolesque histoire sur le site de la BBC en cliquant sur ce lien: http://news.bbc.co.uk/2/hi/health/3151762.stm . Par contre, j'aimerais souligner qu'il est tout aussi dégueulasse de voir ces milliers de pères fuire leurs responsabilités en mettant de jeunes femmes (ou même parfois de jeunes filles) enceintes tout en disparaissant dans la brûme du matin.

 

Stéphane Gendron

 

Le père qui s'est "tenu debout" pour préserver l'intégrité de son sperme: Howard Johnston

 

Publié dans huntingdon

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Lorraine Verona 15/04/2007 23:24

A Paul Robert,
Excuse mon retard, je viens tout juste de lire ton message concernant le restaurant ....ca s'appelle la station de la gare, sur la rue Labelle, juste a cote de la voie ferree qui sert maintenant de piste cyclable.
On pourrait surement arranger une rencontre quand il fera plus chaud pour pouvoir rester sur la terrasse a jaser...le seul probleme est que mon mari ne parle pas francais alors comme je ne veut pas le laisser en dehors des discussions, je fais la traduction simultanee si ton epouse et toi n'y voyez pas d'inconvenient..
Mon e-mail est lorraine.verona@videotron.ca
Lorraine
 

jolyann 14/04/2007 02:42

Moi a 14 ans je me suis fait percer le nez.  A 16 ans, je l'ai enlever et ca a cicatriser. Apres la naissance de mon fils (19 ans), je me le suis refait percer.  C'était un petit diamant, et mon fils me l'a arracher ca pas été long.
Pour la fillette de 10 ans, je trouve que c'est vraiment jeune, a cet age, je vois pas comment un enfant peut exiger une telle chose a sa mere.
Mais elle est loin d'etre une mauvaise mere pour autant......regardez les fillettes en inde!

Paul Robert 12/04/2007 20:21

@ Lorraine.Je suis heureux de voir que tu ne fait pas partie de la gang de chialeux... de St-Jovite et Tremblant..désolé je suis de nature a blague...je suis comme ça... Mais très sérieusement ont n'a eu beaucoup de plainte vis a vis nous les méchants brousseursFarce a part, il est ou exactement le resto La Station?, il serait peut le fun de se rencontrer un de ces jours avec mon épouse..nous sommes le genre social..De toute façon c'est tout juste a peut prêt 25 minutes en auto de chez nous.@+Paul Robert

Lorraine Verona 12/04/2007 14:42

A Marysa,
Merci pour tes commentaires, c'est vraiment gentil :-)
Lorraine

Lorraine Verona 12/04/2007 14:40

A Marguerite:
Tu as tout à fait raison.  Un gouvernement minoritaire va bouger plus. 
Lorraine