Mario, les "Terroristes-Séparatistes" et le p'tit Bernard.

Publié le par Stéphane Gendron

Il était rafraîchissant de voir cette photo du groupe parlementaire de l'ADQ assermenté hier au Salon Rouge de l'Assemblée Nationale. Il était encore plus rafraîchissant de voir le nouveau député de Huntingdon faire parti de ce groupe. D'ailleurs, j'aurai ce matin ma première rencontre "officielle" avec M. De Martin au Complexe industriel de la Ville dès 11h00 AM. Un agenda fort chargé entre le Maire et le Député, et ne doutons pas un instant que les dossiers de Huntingdon pourrons progresser dorénavant très rapidement.

 

Pour en finir avec Mario ce matin, j'aimerais attirer l'attention sur quelques déclarations rapportées lors de la cérémonie d'assermentation. Les allusions à John Diefenbaker étaient justes et appropriés. On sait à quel point le "Vieux Lion" Diefenbaker avait lui-même été confronté à la réalité du gouvernement minoritaire à sa propre époque. Il a laissé l'héritage politique d'un Homme populiste dans le sens noble du terme. Quant à la référence de Mario à Maurice Duplessis et l'enquête sur les comptes publics de 1936 qui a provoqué la chute du Gouvernement de Louis-Alexandre Taschereau, nous avons enfin un politicien qui ose rétablir l'héritage politique de celui qui fut l'un des plus grands ;armi les grands de l'histoire politique du Québec. Bien évidemment, il y aura toujours des éteignoires bien pensant pour dénigrer le "Duplessisme" et la "Grande Noirceur". Un seul autre Premier Ministre de l'ère "moderne" avait osé rétablir l'héritage de Maurice Duplessis, et c'était René Lévesque, en inaugurant la statut de Maurice Duplessis sur la Colline parlementaire. Dommage que bien des gens soient encore eux-mêmes aveuglés en analysant l'héritage de l'homme en dehors du contexte de son époque. La clique du Plateau encore une fois...

 

Une seule déclaration de Mario m'a laissé songeur ce matin. Elle concerne le prochain budget de Jean Charest à être déposé ce printemps: "Le Gouvernement a le devoir de s'assurer que son budget va être adopté. Nous, on est constructifs, on veut que le Parlement fonctionne, mais on a des principes... Nous sommes l'Opposition Officielle et à moins d'un cas exceptionnel, l'Opposition Officielle vote contre le budget."  Je croyais que le vent de fraîcheur apporté par l'ADQ allait justement remettre en cause le bon vieux principe parlementaire qui fait en sorte que l'Opposition était là uniquement pour s'opposer, peu importe le ridicule de la situation. Peut-on se payer le uxe d'une autre élection générale à court terme ? D'un autre côté, Mario devra rester fidèle à lui-même vis-à-vis les baisses d'impôt promises par Charest. À suivre.

 

Voilà. John Cassar, le réalisateur de la série 24 aux États-Unis fera une incursion du côté des terroristes séparatistes québécois. Voir l'article de Cyberpresse sur le sujet en cliquant sur ce lien: http://www.cyberpresse.ca/article/20070412/CPACTUALITES/704120623&SearchID=73277925722120 . Les pauvres péquistes se sont sentis immédiatement visés, puis insultés ! Malheureusement, on semble nier ce fait de l'histoire du Québec. Oui, le terrorisme a bel et bien existé au Québec durant les années 60 et 70 à travers l'activisme du Front de libération du Québec, et non du Parti québécois. Enlever un diplomate, tuer un Ministre et faire sauter des bombes, c'est quoi au juste ? D'ailleurs un fait cocasse à se remémorer: Bernard Landry avait nommé Michèle Duclos Déléguée générale du Québec en Algérie en 2001 malgré le fait que cette dernière avait été condamné à 5 ans de prison (sentence suspendue) pour avoir trempé dans un complot visant le dynamitage de la statut de la Liberté à New York. Audi alteram partem... Ironie de l'histoire ou erreur de jeunesse ?!

 

Enfin, le petit Bernard Drainville n'est même pas encore assermenté député de Marie-Victorin qu'il s'étonne et se choque de ne pas avoir droit à l'allocation de résidence à Québec. Il demeure à Québec et y a sa résidence principale. Un chausson avec ça ? Pourquoi les payeurs de taxes lui donnerait 13 000$  pour une résidence qu'il a déjà de toutes les façons ? Dans mon livre à moi, on appelle ça un profiteur de système. Ou bien un députain, comme vous voulez. Encore un autre. Dire qu'il veut devenir chef du PQ !

 

Stéphane Gendron

 

Bernard Drainville s'attaque à son premier dossier: son portefeuille !

 

Publié dans huntingdon

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Luc mireault 25/04/2007 18:19

Y at-il un site ou une adresse pour faire une pétition
pour la cause de Stéphane Gendron
Je m'ennuie, car la radio est plate.... depuis son départ
 

Roger 17/04/2007 20:01

Bonjour M le Maire,
a ce qui a trait a Mario et oui toute un vents de fraîcheur au parlement.
Première sortie publique de Mario ''on vote contre le budget''
Une chance qu'il jouit d'une l'une de miel car si André Boisclair avait osée ouf..'
Deuxième sortie de Mario le vent de Fraicheur ''l'inclusion du Québec dans la constitution car Harper a un esprit d'ouverture sur le québec''réponse du Bureau du PM CND NON NON NON
Et oui on a vraiment un vent de fraicheur a Québec .......
Bravo a vous tous les autonomistes pour votre choix.

tee-loo 17/04/2007 00:36

Bonjour Stéphane,
 
C'est la première fois que je consulte ton blogue. Toutefois, je suis déçu que tu mette le vieux «Dief» sur un tel piedestal. Bien intentioné n'est pas toujours compétent, la preuve: le projet Arrow.
J'ai bien l'intention d'être un fidèle de ton blogue et longue vie à celui-ci...
Tee-loo

Paul Robert 16/04/2007 21:00

Bonjour a tous.Je désire ne pas commenté sur le sujet aujourd'hui car j'ai découvertque la reincarnation ça existe graçe a ce blogue depuis Dimanche matin a 12h08.31pm. (a l'heure du blogue 16h08)Paul Robert

Marie-Chantal 15/04/2007 18:54

... peut-être aurais-je dû plutôt utiliser le mot  "clones"...