Un Gouvernement de fin de régime et un Conseil de Faiblards

Publié le par Stéphane Gendron

Pathétique. Voilà le terme qui m'est venu à l'esprit en écoutant le bulletin de nouvelles. En visionnant la cérémonie d'assermentation sur internet LCN, ma conjointe m'a tout de suite dit: "Tiens, on dirait The Price is right," tellement le tout avait l'air kétaine. Surtout la nomination de la nouvelle Ministre de l'Immigration. En passant, l'a-t-on nommé pour ses compétences ou parce qu'elle... Ah oui, le filtre ! J'oubliais !

 

Bon, reprenons les épaves une à une.

 

Épaves, dans le sens de bâteau brisé, de rêve inachevé, ou de Gouvernement de fin de régime... évidemment ! Il ne s'agissait aucunement du sens propre ou littéral.

 

Premièrement, la parité hommes/femmes au Conseil des Faiblards: RIDICULE, avec ce que ça donne comme résultat. Depuis quand un sexe donne des compétences pour occuper un poste ?

 

Ce qui me permet d'enchaîner avec Julie Boulet, Ministre des Transports. Si elle n'avait pas été la seule et unique libérale dans la Mauricie, aurait-elle été nommée Ministre ? Jamais. C'est une personne sans envergure pour un tel poste. Néant. Je vous rapelle que c'est cette même personne qui avait mentionné lors de l'effondrement d'un ponceau sur l'autoroute 40 que les infrastructures ne représentaient pas un problème au Québec. Wow. Després sors de ce corps !

 

Une autre personne effacée et sans grande envergure - sauf lorsque vient le temps d'utiliser une carte d'appels interurbains au nom du Gouvernement du Québec - c'est Nathalie Normandeau. Qu'elle demeure au poste aux affaires municipales, ça va. Il ne se passe rien de toutes les façons. La preuve: les villes mono-industrielles continuent de s'effondrer les unes après les autres. La dernière en lice: Lebel-sur-Quevillon. Bon. Mais Vice Première Ministre ! Doit-on souhaiter la santé politique à Jean Charest ou faire une neuvaine au Frère André? J'ai subitement retrouvé ma foi d'enfant. C'est peu dire. Imaginez l'affaire au bulletin de nouvelle, un jour : "Radio-Canada a appris que Nathalie Normandeau avait été nommée Première Ministre par intérim."  Même Kim Campbell pourrait faire mieux.

 

Monique Jérôme-Forget. Je l'aime et elle fait la job. Mais là avec 4 ministères, on ne pourra pas lui reprocher de ne pas prêcher par l'exemple. On fait du downsizing au Conseil. Bon choix. Conservera-t-elle son jolie costume en cuirette ?

 

Monique Gagnon-Tremblay . Elle a présenté la Loi sur le partage du patrimoine familial quand je me suis marié pour la première fois en 1989. Elle aurait dû prendre sa retraite. Nous n'avons plus besoin d'elle. Merci beaucoup. Pierre Paradis aurait pu la remplacer aisément. Mauvaise décision. Une question: que doit Jean Charest à Monique ? Cette personne n'apporte aucune valeur ajoutée politiquement parlant.

 

Philippe Couillard: sans commentaire. Ce serait lui donner trop d'importance.

 

Michelle Courchesne n'apportera rien à l'Éducation. Elle ne gouverne pas un ministère. Les fonctionnaires vont l'avaler tout rond. C'est connu dans le milieu, elle se fait mener par le bout du nez. Aucune réforme de la réforme en vue.

 

Jean-Marc Fournier au Revenu: ça me laisse de glace. Je connais le gars. Il est un politicien dans le sang. Il se plaira partout où il passera et ne fera pas de catastrophe. Encore moins dans un ministère aussi "platte" que le Revenu. Au fond, Lawrence Bergman était vraiment à sa place. Il a quasiment pleuré d'avoir perdu un ministère aussi drabe. J'imagine qu'il s'y plaisait bien ... C'est un peu comme avoir un party avec des comptables... Imaginez la scène !

 

Jacques Dupuis: je l'aime aussi. Un autre qui mange de la politique à temps plein et qui fait un bon job partout où il passe.

 

Line Beauchamp, originaire de ma région. Très bonne Ministre de la Culture et des Communications à l'époque. Elle sera à l'Environnement. Pourquoi pas ? Ce que j'aime d'elle: sa proximité avec les gens et son sens très développé de l'écoute. Une véritable Femme avec un grand F.

 

Claude Béchard: toujours très bon et très haut dans mon estime. J'aime son esprit batailleur et rebel. Un politicien de carrière. Je lui souhaite tout le succès possible.

 

Raymond Bachand. OK, sans plus. Nous ne l'avons pas assez vu en action. Trop tôt pour juger de l'ensemble de son oeuvre.

 

Benoît Pelletier. Son ministère est-il vraiment utile ? Les affaires intergouvernementales devraient relever directement du bureau du Premier Ministre sous l'égide du Ministère du Conseil exécutif. Un bon gars mais un ministère inutile. Oui, mais vous me direz: QUID : la Constitution ? On s'en fiche. C'est comme le référendum du PQ sur la souveraineté...

 

Laurent Lessard. Un gars inconnu. Je trouve étrange que l'on change le titulaire à l'agriculture en plein états généraux sur l'avenir de cette importante industrie vitale pour l'avenir du Québec et des régions. On aurait pu attendre la fin de l'exercice.

 

Sam Hamad. Pourquoi son retour ? Un autre nommé parce qu'il est originaire de Québec ? Inutile.

 

Marguerite Blais: pathétique. Aucune expérience politique et complètement inutile. Vous me direz qu'il s'agissait d'une promesse de Jean Charest. Une promesse complètement folle. Franchement. Un ministère des aînés. On en a rien à foutre de ce ministère. Ce qui nous importe: traiter nos aînés avec DIGNITÉ ET RESPECT. Un minisère ne changera rien puisque celui-ci existait déjà sous la gouverne du Ministère de la Famille. De la pure poudre aux yeux.

 

David Whissell. Désolé, mais nous n'avons pas besoin d'un Ministre du Travail. On a déjà un Ministre de l'Emploi et un autre pour le développement économique. Prenez vous le peuple pour des imbéciles ? Surtout avec un taux de chômage de 8% à 10% !

 

Yolande James : pathétique. Come on down Baby, you're the next contestant at THE PRICE IS RIGHT ! C'est tout ce que je peux me permettre de dire pour l'instant. Sinon, ça serait VRAIMENT trop loufoque !

 

Christine St-Pierre: pourquoi ? Ah oui, parce qu'elle était une vedette dans la campagne. Aucune expérience politique. J'aimerais souligner que PERSONNE mais absolument personne n'a vu Christine St-Pierre durant la dernière campagne. Étrange.

 

Et Pierre Arcand ?

 

Honnêtement, c'était mon ancien patron. Il a quitté la Présidence de Corus Québec et se retrouve avec rien. Car on le sait tous: backbencher dans un parti au pouvoir, c'est comme la honte nationale sur le plan personnel. Ca vous frappe en plein visage sans avertir. Une tragédie digne des pièces les plus sombres de Shakespear. Mais ce qui me renverse,  c'est le jour de la St-Valentin de cette année, lorsque Jean Charest avait présenté Pierre Arcand comme son candidat vedette. La "Pierre" angulaire de son équipe économique. Et vlan dans les dents mon beau Pierre: tu n'as plus rien. Jean t'a passé un beau sapin en plein mois d'avril. Épouvantable de gaspiller autant de compétences pour placer des femmes ministres. Ne pensez-vous pas qu'Arcand n'aurait pas fait un meilleur job que Yolande ou Julie ou Nathalie ou Monique? Voilà l'effet pervers des quotas. J'ai toujours été contre. Pas les femmes mais les quotas. La compétence doit primer en tous temps : SURTOUT lorsqu'il s'agit de gérer l'État. On ne dirige pas une coopérative d'artisanat ici. C'est du sérieux, pas des niaiseries.

 

Et imaginez le pire pour Arcand: il est député de Mont-Royal ! Y-a-til des dossiers à traiter dans un comté de richards comme "Mont-Royal" ?

 

Et que dire d'une femme de grande valeur qui a été laissée à la porte dans Laporte: Nicole Ménard. Elle quitte la Vice-Présidence de la Banque de Montréal où elle brassait littéralement des milliards et réalisait des projets d'envergure souvent au-delà même des réalisations gouvernementales. Et Hop ! Nicole dans le poulailler des banquettes arrières. Dégueulasse. Cette Femme, une autre avec un grand F, aurait pu apporter beaucoup.

 

Voici ce que rapportait le quotidien Le Devoir le 14 février lors de l'annonce de l'équipe économique de Jean Charest:

 

"Le chef du Parti libéral du Québec était visiblement fier d'avoir à ses côtés une figure marquante du monde des communications et une femme à la longue feuille de route dans le milieu bancaire. M. Arcand et Mme Ménard ajoutent leur expertise et leur expérience à celles des Monique Jérôme-Forget, Raymond Bachand, Sam Hamad et Alain Paquet déjà en poste. Tout ce beau monde au sourire flambant pour l'occasion offrait, avec le ministre des Finances, Michel Audet, qui a annoncé son retrait, et le premier ministre au centre, un tableau digne d'une mise en scène électorale. "

 

J'imagine que Pierre et Nicole doivent rire jaune aujourd'hui.

 

Vraiment, Jean Charest n'a plus grande crédibilité. C'est pathétique.

 

Et c'est de voir André Boisclair féliciter Jean Charest pour la parité hommes/femmes au Conseil des Ministres. J'oubliais. Il a eu sa limousine avec son garde-du-corps (...). Là encore, je vais me la fermer.

 

Stéphane Gendron

 

Jean Charest le jour de la St-Valentin 2007 avec Pierre Arcand et Nicole Ménard, deux "ex-vedettes" du Parti libéral du Québec. Maintenant que les élections sont terminées : au recyclage toutes !

Publié dans huntingdon

Commenter cet article

huguette 22/04/2007 22:59

Vous parles de Pierre Arcand et de l'absence de dossier qu'il aura à traiter avec "ces richards" de Mont-Royal.
 
Vous oubliez, sans doute, que Côte-des-Neiges est dans la circonscription de Mt-Royal. Malgré la misère des riches, monsieur Arcand apprendra a connaître ce que c'est le quotidien des pauvres et des ethnos qui vivent dans cette partie de son comté.
 
Non monsieur le maire, le député aura des dossiers a traiter et des pas faciles ne vous en déplaise.

Sylvain de Lachute 21/04/2007 18:40

Bonjour Serge ....
Un petit mot pour te dire que je vient de faire adhésion à ton blog ! IL est dans ma branche et je le trouve très bien fait, très bon contenus,  BREF je l'ai mis dans mes favoris car on va se reparler bientot !
Mais maintenant je m'en vais DEHORS  22 oC pour faire le ménage du printemps ! il fait tellement BEAU, je ne peut m'y empecher !!
Alors à bientot ......

bobby 21/04/2007 13:10

Jean Charest est le pire trou du ... que le québec ait connu.
Un vrai tdc

Serge 20/04/2007 21:30


«Monique Jérôme-Forget. Je l'aime et elle fait la job…. Bon choixStéphane Gendron»

C’est la première fois que l’on voit M Gendron heureux de s’être fait faire la jobbe, sans le savoir. Heureux de sa condition de contribuable qu’il ignore, puisqu’il aime Mme Jérôme-Forget.
Les faits sont que Mme Jérôme-Forget a ratifié les choix fiscaux de son complice le Ministre des finances Audet, qui nous ont tous appauvris. Qui nous ont obligé à lui couper les ailes en votant pour un autre parti le 26, afin que les libéraux se retrouvent minoritaires. Donc, pour qu’elle soit forcée à l’avenir de tout dire, de répondre aux questions et négocier avec les autres partis, pour sauver sa peau. Le coup a réussi.
Les choix fiscaux que M Gendron ignore sont nombreux, parce qu’il ne lit pas les chroniques financières, il se fie seulement à ce qu’il voit à la télé. Il n’a certainement pas cherché pour trouver ce que Mme Jérôme-Forget a caché ou omis de dire, évidemment. Voici un court extrait citation, faites-vous des copies.

«Petite réduction, grosse surcharge!Girard, MichelSi le gouvernement Charest avait conservé le statu quo et la même structure fiscale que lors du dernier budget péquiste de 2002-2003, c'est une somme supplémentaire de 11,5 milliards de dollars qu'il récolterait cette année au chapitre des impôts et taxes payés par les particuliers et les entreprises.Mais comme il a alloué des réductions de 4,6 milliards (3,8 milliards aux particuliers et 825 millions aux entreprises), voilà pourquoi on se retrouve collectivement avec une surcharge fiscale réelle qui se "limite" à 6,9 milliards.Pour les particuliers seulement, la facture fiscale québécoise s’est donc appréciée de 4,2 milliards au cours des quatre dernières années. Remarquez que ça aurait pu être pire n’eût été les réductions d’impôt de 3,8 milliards consenties au fil des années du régime libéral.Revenons maintenant sur le fardeau fiscal des particuliers. À comparer aux impôts et taxes qu’ils versaient à la fin de l’année financière 2002-2003, les Québécois versent actuellement 2,5 milliards de plus en impôt provincial et 1,7 milliard de plus en taxes à la consommation.La Presse Affaires, mercredi 21 février 2007»

Saviez-vous ça M Gendron ?… La facture fiscale des québécois particuliers s’est appréciée de 4,2 milliards, malgré les vraies baisses de 973 millions de Claude Picher, en comparaison à l’exercice 2002-2003. Hé oui… Mme Jérôme-Forget a fait la «job». Elle sait tous ça. Mais a simplement omis de vous le dire pour ne pas vous faire de la peine. Et…Quand vous en aurez le temps, parlons un peu de l’impôt hydro, de votre compteur de l’Hydro Québec, quelques 976 millions de plus dans les coffres de Mme Jérôme-Forget. Sans vous le dire aussi. Mais, comme dirais le célèbre Shawiniganais «Que voulez-vous !», vous l’aimez.sp
Girard, MichelSi le gouvernement Charest avait conservé le statu quo et la même structure fiscale que lors du dernier budget péquiste de 2002-2003, c'est une somme supplémentaire de de dollars qu'il récolterait cette année au chapitre des impôts et taxes payés par les particuliers et les entreprises.Mais comme il a alloué des réductions de 4,6 milliards (3,8 milliards aux particuliers et 825 millions aux entreprises), voilà pourquoi on se retrouve collectivement avec une .Pour les particuliers seulement, la facture fiscale québécoise s’est donc appréciée de au cours des quatre dernières années. Remarquez que ça aurait pu être pire n’eût été les réductions d’impôt de consenties au fil des années du régime libéral.Revenons maintenant sur le fardeau fiscal des particuliers. À comparer aux impôts et taxes qu’ils versaient à la fin de l’année financière 2002-2003, provincial et à la consommation.La Presse Affaires, mercredi 21 février 2007» La facture fiscale des québécois particuliers s’est appréciée de , malgré les vraies baisses de 973 millions de Claude Picher, en comparaison à l’exercice 2002-2003. Hé oui…Elle sait tous ça. Mais a simplement omis de vous le dire pour ne pas vous faire de la peine. Et…Quand vous en aurez le temps, parlons un peu de , de votre compteur de l’Hydro Québec, quelques 976 millions de plus dans les coffres de Mme Jérôme-Forget. Sans vous le dire aussi. Mais, comme dirais le célèbre Shawiniganais vous l’aimez.sp. Je l'aime et elle fait la job…. Bon choixStéphane Gendron»Girard, MichelSi le gouvernement Charest avait conservé le statu quo et la même structure fiscale que lors du dernier budget péquiste de 2002-2003, c'est une somme supplémentaire de de dollars qu'il récolterait cette année au chapitre des impôts et taxes payés par les particuliers et les entreprises.Mais comme il a alloué des réductions de 4,6 milliards (3,8 milliards aux particuliers et 825 millions aux entreprises), voilà pourquoi on se retrouve collectivement avec une .Pour les particuliers seulement, la facture fiscale québécoise s’est donc appréciée de au cours des quatre dernières années. Remarquez que ça aurait pu être pire n’eût été les réductions d’impôt de consenties au fil des années du régime libéral.Revenons maintenant sur le fardeau fiscal des particuliers. À comparer aux impôts et taxes qu’ils versaient à la fin de l’année financière 2002-2003, provincial et à la consommation.La Presse Affaires, mercredi 21 février 2007» La facture fiscale des québécois particuliers s’est appréciée de , malgré les vraies baisses de 973 millions de Claude Picher, en comparaison à l’exercice 2002-2003. Hé oui…Elle sait tous ça. Mais a simplement omis de vous le dire pour ne pas vous faire de la peine. Et…Quand vous en aurez le temps, parlons un peu de , de votre compteur de l’Hydro Québec, quelques 976 millions de plus dans les coffres de Mme Jérôme-Forget. Sans vous le dire aussi. Mais, comme dirais le célèbre Shawiniganais vous l’aimez.sp

Mira 20/04/2007 16:46

Votre texte est un DELICE Mr Gendron. Continuer, et j'espere vous entendre en directe a la radio un jour.