La joûnée de la Taîrre…

Publié le par Stéphane Gendron

La joûnée de la Taîrre…

 

Vous avez tous remarqué cette photo à la une des quotidiens ce matin : 10 000 personnes marchent (sur le Plateau) pour sauver notre maîre la Taîrre… Je blague à peine mais on ne peut être contre la vertu. Quand même…  

 

Cependant, bien que nous devons tout faire pour protéger l’avenir de nos enfants et assurer la pérennité de la planète, il ne faut pas être naïf. 

 

Je m’explique. 

 

Il existe une disposition législative québécoise qui entrera en vigueur dès le 1er janvier 2008 qui forcera les municipalités à recycler au moins 60% de nos déchets. Cet objectif est louable, mais inatteignable dans un avenir rapproché.

 

 

Le bât blesse à plusieurs endroits, mais le principal obstacle est – à mon avis – l’emprise du secteur privé sur cette nouvelle industrie en émergence. Bien sûr, je ne suis qu’un petit maire de bourgade aux yeux des grands penseurs du Plateau et de l’Industrie. Cependant, j’ai découvert l’arnaque et je ne suis pas le seul maire à le penser.

 

 

Exemple : à Huntingdon nous avons environ 1336 portes soumises à la collecte des ordures. Annuellement, nous produisons en déchet environ 1200 tonnes destinées à l’enfouissement. Notre dernier contrat de collecte se terminant au 31 décembre 2006 nous coûtait environ 110 000,00$ par année, enfouissement inclus. Le taux de revient pour le contribuable : 91,66$ la tonne pour un circuit hebdomadaire de 19,2 km de rues municipales.

 

 

Êtes-vous bien assis sur votre chaise ? Nos appels d’offre en matière de recyclage impliquaient les coûts suivants pour une cueillette hebdomadaire : l’achat d’un bac roulant à 100$ l’unité que nous devions facturer aux citoyens. Mis à part ce frais unique qui n,a pas été calculé dans le coût de revient, le coût total s’élevait en moyenne à 60 000,00$ annuellement pour une quantité (prévision optimiste) de 480 tonnes en rythme de croisière. Coût de revient pour le citoyen : 125$ la tonne. De plus, il fallait ajouter un coût de 35$ la tonne pour le traitement des matières au centre de tri, pour un grand total de 160$ la tonne.

 

 

Résultat : l’enfouissement pur et simple coûte 91,66$ alors que le recyclage en coûte 160$. Et pourtant, la matière recyclable est réutilisée et vendue par les recycleurs ! Comment qualifier cette affaire : du VOL, purement et simplement.

 

 

 

La solution : que les municipalités reprennent la « mafia » en mains. De toutes les façons, si l’on constate qu’il n’y a pas d’argent à faire avec cela, à se faire arnaquer par le privé : on y perd sa chemise. Faisons le donc en régie municipale. Nous pourrons collectivement contrôler l’exécution et la destination des matières.

 

 

Et notre maîre la Taîrre s’en portera bien mieux.

 

 

Une petite idée d’un maîre de bourgade, comme les péteux du Plateau disent si bien en me snobant ici et là !

 

 

Bonne journée !

Stéphane Gendron

 

Publié dans huntingdon

Commenter cet article

annesof 25/04/2007 15:51

Ginette ca ne vaut pas la peine de peser sur les pitons pour t expliquer..la seul chose que je peux dire c est qu il est malheureux et jaloux. Un frustré sexuel en plus!

Isabelle 25/04/2007 04:46

Bonsoir à tous!
Ça fait longtemps que je le dis et que je le pense, effectivement ils veulent sa peau... mais j'ai espoir que bientôt il va nous pondre un texte comme lui seul sais si bien le faire!
Mais c'est n'importe quoi cet article!!! Il donne son salaire bordel, quoi de plus encore! On lui reproche de l'équipement et des blés d'inde! C'est n'importe quoi!!!!!!!!!!!!!! 
Isabelle (sincèrement écoeurée)

Lorraine Verona 25/04/2007 04:23

Hey Paul Robert, merci pour la definition de Chico..tu vois moi je l'avais associe a Alys Robi...Chico Chico par ci, Chico Chico par la....
:-))))))
Lorraine
P.S.:  la Diable s'est calmee...8 pieds devant la porte de la maison...la petite gueuse a besoin de dormir tranquille et de revirer de bord demain matin

annesof 25/04/2007 04:05

Merci Paul Robert! Que de valorisation!
Moi des chico j ai récupère même pas ...dans les vidanges!!!!!!
Bonne soirée toi aussi hors sujet :)sans rancune

Paul Robert 25/04/2007 03:35

@ annesof et Marie-Chantal.Écouté les filles, cela ne vaut pas la peine de faire la critique de chico, dans le Larousse ce mot veut dire,  souche d'un arbre coupé ou rompu, reste d'une branche coupée ou brisé..et j'en passe. Donc cela veut tout dire 1+1 = 2. Vous avez plus de valeur qu'un chico mesdemoiselle malgré mon commentaire #49Pour finir ce que je fait avec des CHICO..sur mon lot a bois, je les débarrasse dans un tas et je les brules pour rafraichir ma forets a tous les printemps, c'est excellent pour la repousses et le cheptel d'orignaux.Bonne soirée les fillesPaul Robert