What does Quebec want...again ?

Publié le par Stéphane Gendron

Québec : ce bébé gâté de la fédération ?

Le projet de loi C-56 modifiant la Loi constitutionnelle de 1867 a été déposée à la Chambre des Communes par le Gouvernement Harper. Ce projet prévoit une reconfiguration de cette même Chambre afin de tenir compte des nouvelles réalités démographiques du Canada et de chacune de ces provinces. Une première lecture a eu lieu le 11 mai 2007.

On peut consulter le projet de loi C-56 en cliquant sur ce lien :

 

http://www2.parl.gc.ca/HousePublications/Publication.aspx?DocId=2935086&Language=f&Mode=1&File=24

Ce projet loi n’a rien de scandaleux. Il est tout à fait conforme aux principes démocratiques et obéit à un mécanisme de révision déjà identifié à l’article 51 de la Loi constitutionnelle de 1867 lors de la création du Canada. À l’époque, l’on prévoyait une révision du nombre de députés par province à tous les 10 ans selon la formule suivante :

1.       Il est attribué à chaque province le nombre de députés résultant de la division du chiffre de sa population par le quotient du chiffre total de la population des provinces et de deux cent soixante-dix-neuf, les résultats dont la partie décimale dépasse 0,50 étant arrondis à l’unité supérieure.

 

2.       Le nombre total des députés d’une province demeure inchangé par rapport à la représentation qu’elle avait à la date d’entrée en vigueur du présent paragraphe si l’application de la règle 1 lui attribue un nombre inférieur à cette représentation.

Selon ce projet C-56, le mécanisme demeure sensiblement le même et une province en « perte de vitesse » pourrait quand même conserver ses droits acquis en nombre de députés et ne verrait pas sa représentation absolue diminuer. Ainsi, la nouvelle version du projet de loi C-56 prévoit ceci :

Le nombre de députés d’une province demeure inchangé par rapport à la représentation qu’elle avait à la date d’entrée en vigueur de la Loi constitutionnelle de 1985 (représentation électorale) si l’application de la règle 1 et de l’article 51A lui attribue un nombre inférieur à cette représentation.

L’ADQ et le « reste de l’Opposition » réagissent avec feu. On craint la diminution de poids politique du Québec. L’on réclame de Jean Charest une position de force vis-à-vis Ottawa…

Quelle incohérence du discours politique ! D’une part, Dumont et compagnie réclament un allègement du Parlement. Partout l’on plaide pour réduire le nombre de députés, et d’autre part, l’on voudrait une exception pour satisfaire le complexe de bébé gâté du Québec, l’enfant chéri de la fédération canadienne !

Je m’ennuie de Pierre Elliot Trudeau dans un tel débat.

La position est pourtant bien simple. La démocratie fonctionne par représentation. Un des pères de la Confédération, George Brown, avait fait accepter ce principe démocratique dès les années 1850 avec son parti politique le « Rep by Pop ». Pour en savoir davantage, on peut consulter ce lien portant sur les Pères de la Confédération :

http://www.pco-bcp.gc.ca/aia/default.asp?Language=F&Page=federation&Sub=WhoWeretheFathersofConfe#Rep-by-pop

Vous savez, le déséquilibre fiscal, c’est ni plus ni moins le Québec qui hurle  et demande aux provinces riches de lui verser plus de 5 milliards par année pour se payer le gros kit sur le bras du reste du Canada, voir même des baisses d’impôt !

Là, l’Assemblée Nationale pousse l’insulte à l’injure en demandant au Canada anglais de cautionner son égoïsme, son hédonisme, son absence de valeurs familiales, sa dénatalité, et lui demande non pas de garantir ses 75 députés fédéraux (ce principe étant déjà inclus dans le projet de loi C-56), mais en lui demandant une hausse de sa représentation.

Si j’étais Canadien-anglais, je serais le premier à demander l’expulsion du Québec de la fédération canadienne. Un partenariat n’est pas avantagé par un membre qui passe son temps à se plaindre et revendiquer ce qui n’est pas justifiable.

Stéphane Gendron

George Brown, le fondateur du « Rep by Pop »

 

Publié dans huntingdon

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marguerite 20/05/2007 14:43

La question n'est pas de savoir ce que le Québec veut mais plutôt ce dont le Québec a besoin.
Et selon moi nous devons nous auto-gouverner.
Nous sommes prêts à abolir le système monarchique et toutes les dépenses qui viennent avec. Contrairement aux Canadiens de l'ouest qui ne veulent pas franchir cette étape-là !!!
Nous avons besoin d'un pays francophone en Amérique du Nord. Les Québécois ont besoin d'une identité propre à eux et distincte du reste du Canada anglais. Je crois que la présence de Harper et des conservateurs à Ottawa va favoriser l'essor du PQ et de l'option souverainiste.

Sylvain de Lachute 17/05/2007 19:47

Bonjour Stéphane ....
Cé peut-etre vrai que le Québec sont une gang de chialeux, ils veulent toujours avoir plus, mieux en mieux, cherchent-ils la perfection ? Veulent-ils toujours etre dominateurs ? Est-ce un mode d'éducation ? C'est peut-etre ca une nation différente ? ..... Mais de l'autre coté ce n'est -il pas le Québec qui est le Roi des magouilleurs politiques ??  SI le Québec a peur de perdre le nombres de députés cé parce qu'ils n'ont pas lus les 72 résolutions datées de 1867, (celles de 17 à 22) ?
Je ne pense pas que Charest va bouger le ptit doigt ! De peur de se faire ridiculiser !? De toute facon je crois que cé la faute à Chrétien et P Martin d'avoir couper autant dans les transferts au Québec, tout ce qui aurait pu affecter le taux de natalité ! Vs avez vu les surplus s'accumulés en MILLIARDS SVP ! .....Et pendant ce temps là Martin coupait les besoins pour les familles pour donner des subventions aux pétro-voleuses et à ses cies de bateaux !? Comment pensez-vs que l'Alberta a progressé si vite ? Au dépend des Québécois car est-ce que le gouv a donné des subventions pour l'Hydro-Québec ? NON  (selon un reportage que j'ai vu il y a quelques jours) Et ce meme pétrole de l'ouest est pour les USA, Le notre vient du Vénésuela ! Alors Mr Gendron l'Alberta Y A UNE GROSSE PORTION DE NS LÀ-DEDANS !  Bon j'ai encore dérouté ! .......
Non ce projet n'a rien de scandaleux, il est conforme mais pourquoi personne ne l'a fait avant ? Parce que Harper ca va l'aventagé en quelque part !?.... Car le temps venu pour avoir des parti-pris envers le pétrole de l'ouest, Harper le fils spirituel des USA, va en avoir besoin de ses quelques députés de plus pour avoir plus de poids contre ceux de l' EST du pays !? PIS TANT QU'À Y ETRE COM CA IL VA AVOIR LE CHEMIN LIBRE POUR TRAITER AVEC LES USA !?
ET SI LE QUÉBEC SE SÉPARE ``Y VA SE PÉTÉ LA FACE DANS LE MUR PIS BEN COM IL FAUT À PART DE CA ``... PARCE QUE LE QUÉBEC NE PEUT PAS SE COMPARER À L'ONTARIO AVEC SES 13,6 M +,-- DE POPULATION ET SA CAPACITÉ DE PAYER ! ... QUAND JE LES VOIS AVEC LEURS SALAIRES ÉLEVÉS, COMMISSION JOHNSON QUI VA COUTER PLUS CHER QUE LE VIADUC ! (CA TU DU CRISS DE BON SENS UNE ABÉRATION COM CA ? ) LE RECTEUR DE L'UQAM DÉMISSIONNÉ QUI GARDE SON SALAIRE DE 170 000. $ ALORS QUI A ÉTÉ UN PIÈTRE FONCTIONNAIRE VISIONNAIRE !, LES MÉDECINS QUI VEULENT AVOIR 330 000$, POUR ÉGALER CEUX DE L'ONTARIO !, OU TOUT AUTRES DÉPASSEMENTS DE COUTS, SCANDALES ETC ...   PIS LÀ, CA VEUT FAIRE UN PAYS AVEC CA !! ??  AVEC L'ARGENT DES AUTRES PIS EN VENDANT LES ENTREPRISES AUX AMÉRICAINS !!...  
Bon j'ai encore dérouté....ah ! ah !    Bonne journée .....

Gerald Petit 17/05/2007 15:51

En effet :  What does
Quebec
want ?
 

Facile.   Québec demande toujours le contraire de ce que  l'on lui offre.  C'est aussi simple que offrir du Noir et le Québec voudra du Blanc et vice-versa  .   (Quel vice !).
 

Facile, aussi offrons au Québec ce que le Québec demande  et le Québec dira qu'il n'a jamais fait une telle demande.
 

Rigueur intellectuelle :  où  ça et pour qui.
 

NOTE:  Le Québec veut la séparation.  Alors que le Canada botte le Québec hors du Canada, et le Québec répondra qu'il ne veut pas se séparer.     Niaisage  de la culture française  ? (Je pose la question)