COUPABLE !

Publié le par Stéphane Gendron

Une histoire fait rage actuellement en France. On peut la lire sur Le Figaro à l'adresse suivante en cliquant ici.

Rapidement, un officier de l'UMP (Union pour un Mouvement Populaire, parti politique) s'embourbe publiquement avec une autre représentante. C'est la guerre sur la place publique, un peu semblable aux guerres épiques du PQ. Puis, l'un des deux - le gars - a le malheur de converser en privé avec deux autres - gars -. Le tout est capté sur la voie publique par une caméra de télévision.

Et oui, une conversation de gars où le mot est finalement sorti. "Salope" !

Patrick Devedjian a traité la centriste Anne-Marie Comparini de SALOPE !

Pour vous faire une idée de l'intensité du camouflet, cliquez ici pour visionner le vidéo tourné sur le vif.

Résultat: Attaque anti-féministe de la part de Devedjian. On s'interroge sur son avenir politique. Concert de dénonciations. Comment peut-on utiliser ce mot qui va l'encontre de TOUTES les Femmes ! Le Président de la République a officiellement réagi et dénonce l'auteur de l'opprobre.  Devedjian a du s'excuser ... "en spécifiant que je ne suis pas machiste. J'aurais dit la même chose d'un homme." Au fond, ce qu'il faut savoir, c'est la guerre larvée qui existe entre les 2 hommes depuis l'élection de Sarkozy, ce dernier lui ayant - selon Devedjian - promis le Ministère de la Justice. Puis rien, pas de Ministère mais qu'un poste de fonctionnaire au sein du Parti.

Voici les premières déclarations de l'intéressé sur son Blog :

"
Mardi 26 juin sur la place du Palais-Bourbon, j’ai dit, en privé, une grossièreté détestable à l’égard d’Anne-Marie Comparini. Je n’imaginais pas une seconde qu’elle serait rendue publique. Certes, ce n’est pas une raison pour l’avoir proférée, mais il arrive aux hommes politiques comme à tout le monde de se laisser aller, stupidement."

Quel débat puéril et stérile pour un extrait de 8 secondes. Si vous saviez, mes chers amis, le ton des politiciens derrière les portes closes, y incluant la gent féminine ! Vous seriez renversés...

Et le gars spécifie qu'il n'est pas macho. Est-ce un péché d'être macho ?

D'après-vous ? Est-ce que la France est pire que le Québec ?

Bon congé.

Stéphane Gendron

L'homme par qui est venu l'insulte:

Publié dans huntingdon

Commenter cet article

miluz 04/07/2007 22:46

S'il y a un conflit homme/femme, comme dans tout conflit entre adultes, il y a forcément les moyens de s'entendre. Mais avec la haine, ça n'est pas possible.  Vous ne semblez pas comprendre que le combat des pères pour être présents dans la vie de leurs enfants rejoint celui des femmes à sortir de ce rôle et s'émanciper (il y a aussi des filles parmi les enfants, vous semblez l'oublier dans une de vos lettres de mai 2007). Il est logique que le manque d'un côté signifie un trop-plein de l'autre. Le combat des pères est complémentaire de celui des féministes. Mais vous n'avez pas l'intention de le voir. Juste de déverser votre haine. Vous semblez ne pas pouvoir changer d'attitude. C'est aussi ridicule que dommageable.

Gerald Petit 02/07/2007 04:54

Franchement  ....   il n'y a rien à couper un cheveux en quatre.
L'affaire Michaud, l'affaire Mailloux  ,  rien encore pour couper les cheveux en quatre.
OU bien c'est moi qui ne comprend rien ou bien les journaux en font des choux gras .
Dans les 3 cas  (Michaud, Mailloux, Devedjian) les médias prennent le petit peuple en otage en essayant de leur emplir la tête avec des propros que moi je n'interprète pas comme les médias.
Je dois être cinglé ou bien j'ai encore mon jugement.  Je doute  :) :)

Jean Bottari 02/07/2007 04:10

Jean Charest a traité Elsie Lefebvre de "criss" de chienne en pleine assemblée nationale. Que lui est-il arrivé ? Il a été réélu comme premier ministre. Serions nous plus tolérants que les français ?

annesof 02/07/2007 03:58

Les FrancA !
Surtout les parisiens ouff des fukés eux!  Allez là bas je pognerai surment les nerfs !
Sur certaines choses ils sont plus évolués que nous mais sur d autres ....ils sont des malades!!!!
Mon expérience avec les FrancA ne me permet pas d en parler positivement! Si sont tous comme ceux j ai connu Houlala!
 
 

Labinette 02/07/2007 03:24

Qu'on le pende par les couilles!  Dire des gros mots à propos des femmes...si ça a de l'allure!Vous souvenez-vous de Jean Charest...Il avait dit "chienne" à une femme qui attaquait sa femme.Quand on dit un truc sur une femme, ce sont LES femmes qui se sentent attaquées...au Québec  et il semble qu'en France ce soit semblable...Vierge Marie...priez pour nous!