Une bande d'imbéciles

Publié le par Stéphane Gendron

Vendredi le 10 août 2007, 11h11 AM. Je suis sur le boulevard Industriel, à Châteauguay. Je me dirige vers la 138, direction de Montréal (Pont Mercier). Je m'e ngage vers les feux de circulation. Je tourne à droite sur la 138 et j'emprunte la voie de droite vers la gauche. À cet endroit de la 138, il y a deux voies vers Montréal. Toujours en territoire de Châteauguay. Une voiture de police de Kanhawake me klaxonne derrière moi. Je regarde dans mon rétroviseur. L'auto est à environ 4 pieds de ma voiture. Je salue les policiers de la main. Je roule par la suite à un peu moins de 70km/h sur la Réserve. La police me suit toujours, puis à peine une minute en territoire amérindien, les girophares s'activent. Étrange. Je m'engage et j'arrête sur l'accotement. 2 policiers sortent du véhicule, dont un de chaque côté de mon automobile. À ma gauche, on m'interpelle - en anglais uniquement - et on me mentionne que j'ai enfreint le Code de la sécuritaire routière du Canada. Étonné par cette déclaration, je lui mentionne que cette loi n'existe pas. Nous sommes au Québec et la sécurité routière est de juridiction provinciale, donc il s'agit du Code de sécurité routière du Québec.

On me demande mes papiers. Sur le moment je refuse puisqu'il n'y a aucun motif apparent pour mon arrestation. Avant de demander l'identification, un policier doit élémentairement justifier l'interception. Il finit par m'expliquer que j'ai conduit avec imprudence en changeant de voie du boul. Industrielle vers la 138. Étonné et surpris, je m'exécute: permis de conduire, certificat d'immatriculation et preuve d'assurances. Je lui mentionne qu'il n'a pas juridiction pour une accusation d'infraction commise sur le territoire de Châteauguay. Il me mentionne qu'il téléphone immédiatement la police de Châteauguay pour l'arrestation.

Puis, le policier me demande mon nom. Je lui dit que je viens de lui donner mes papiers d'identification et que ma photo sur le permis de conduire correspond en tous points à la figure qu'il a devant lui. Il me dit que mes papiers sont peut-être des faux, et ce même si la photo est exacte. Je lui mentionne que je suis étonné de lui confirmer que je suis bel et bien "Stéphane Gendron".

Croyez-le ou non, j'ai eu droit à 6 autos-patrouilles en l'espace de quelques instants. 2 en avants de moi, une sur le côté, et 3 à l'arrière (incluant Châteauguay). Une bonne dizaine de policiers au total. gros Pow-Wow sur la 138, girophares et tout le kit. Comme si j'étais un criminel de premier ordre. Le coordonnateur de la police Mohawk vient m'interpeller en personne. Il me demande mes papiers. Où sont mes papiers !? Il m'ordonne de fermer mon téléphone cellulaire. Je refuse. Un policier n'a pas juridiction sur mon téléphone. Quand même ! Il m'ordonne sur un ton sec. Je m'exécute. Il me blâme pour avoir parlé au téléphone tout en conduisant mon automobile. je lui répond que la Ministre des Transports Julie Boulet n'a pas encore changé la loi. Il me confirme que c'est vrai et qu'il ne s'agit pas d'une infraction. Il repart vers son groupe. Grosse discussion.

Le cirque a duré pratiquement 30 minutes. Les gens qui passaient par là étaient renversées et me regardaient comme si j'étais en faute grave. On rallentissait. On se demandait ce qui se passait. Puis l'autre cirque a débuté par la suite: téléphones de TVA, LCN... Monsieur le Maire a été arrêté !

Finalement: la contravention. Je suis accusé par la police de Châteauguay d'avoir conduit de façon a avoir "mis en péril la sécurité des personnes ou des biens." Lorsque le policier de Châteauguay me donne le cadeau (430$ d'amende et 4 points d'inaptitude), il me mentionne qu'il n'a rien vu de la scène et qu'il ne sait rien de l'affaire.

Et moi de lui répondre: "J'ai trop de respect pour la police en général pour vous traiter de trou de cul. J'ai vraiment trop de respect pour la police..."

La leçon de cette histoire: ces policiers de Kanhawake se prennent vraiment pour d'autres. Ils ont "joué" à la police. Grosse démonstration de force. Gros show de boucane pour un rien. Mais ce qui inquiète le plus, c'est l'incompétence de ces policiers. Incapables de me donner un motif valable d'arrestation. Et qui plus est, on m'arrête en vertu d'une loi qui n'existe même pas ! Le code de la sécurité routière du Canada... C'est quoi ça ? Et quand je lui ai fait la remarque, il s'est empressé de me répondre que je n'étais pas au Québec "ici" mais au Canada.

Raciste la police de Kanhawake ?
Incompétente la police de Kanhawake ?

Je ne pensais jamais faire cela de ma vie, mais la plainte en déontologie policière sera expédiée dès Lundi matin à Québec. La demandé téléphonique a été faite.

Cette police incompétente est sans doute l'exception qui confirme la règle. Je l'espère.

Bonne fin de semaine !

Stéphane Gendron


Publié dans huntingdon

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Denise L. 20/08/2007 03:08

À Patrick,
Il faut vraiment etre un con pour croire un peecekeper!!! Comme les policiers de Chateauguay...

Labinette 19/08/2007 22:56

@ Patrick :  Si c'était un "trip d'égo", Stéphane aurait toujours dit aux policiers qui l'ont arrêté de ne pas lui donner de contraventions. Or, Stéphane a toujours dit aux policiers qu'il la méritait quand il allait trop vite. C'est ce qui me fait croire que Stéphane n'est pas un menteur. Donc, pour moi, Stéphane a toute la crédibilité necessaire pour se plaindre. De plus, ce n'est pas la première fois que les peacekeepers font de l'abus de pouvoir...Le trip d'égo vient peut-être d'eux! Hummm? 

Patrick Barbar 19/08/2007 21:55

Un policier peut certainement porter des accusations sans avoir témoigné un délit.  Ça s\\\'appelle avoir \\\'\\\'des motifs raisonables à croire\\\'\\\' qu\\\'un délit a été commis.  Dans votre cas, les motifs proviennent d\\\'un témoins (policiers).  Ça se fait à chaque jour pour des délits aussi sérieux qu\\\'un meurtre...  Sans quoi il faudrait qu\\\'un policier témoigne à chaque délit commis! 
Alors avant de faire de folles déclarations publiques, faudrait peut-être s\\\'informer.
Vous avez refusez de vous identifier en prétextant que le policier doit déclarer les motifs qui l\\\'ont poussé à vous arrêter.  En fait, selon la cour Supreme (R vs Hufsky), la police peut arrêter un véhicule avec le seul but de vérifier le permis de conduire.  Alors, vous avez commis un acte illégal (sans compter aggressif) en refusant de vous identifier.
Selon moi, le vrai problème est votre égo.  Sans doute, votre estimatation de votre propre importance dans ce monde excède la réalité. 
Vous montré un piètre exemple en contestant votre contravention en public, la cour est là pour cette raison, serait-ce que vous rechercher lde la publicité?
 
 

Stéphane Gendron 19/08/2007 22:15

Pôvre Patrick, votre nom vous honore ! Première Prise: révisez vos cours de droit. Effectivement, chaque policier doit témoigner au procès pénal, et le Peacekeeper en question devra témoigner devant la Cour et déposer au préalable une déclaration écrite avant la tenue du Procès au pénal. À ce jour (20 août), la déclaration n'était toujours pas déposée au Poste de police de Châteauguay. Pas sérieux comme corps policier, nos amis Peacekeepers... D'ailleurs, le policier de Châteauguay affirme avoir constaté personnellement l'endroit de l'infraction sur le billet, ce qui est faux et inexact. Aucun policier de Châteauguay n'était présent sur les lieux de "l'infraction" reprochée et présumée.Deuxième prise : Vous citez une jurisprudence de la Cour suprême. Lors que le Peacekeeper m'a demandé mes papiers, il a invoqué une violation du Code de sécurité routière du Canada. Ce texte n'existe pas et le motif est illégal et sans fondement. Point à la ligne. Il n'a jamais allégué la vérification de la validité de mon permis de conduire. S'il l'avait fait dès le départ, j'aurais exécuté.Troisième prise:  vous conviendrez avec moi que 6 autos-patrouilles alors que tout citoyen a le droit de savoir pourquoi on l'arrête, c'est un manque de jugement. Relisez votre commentaire et vous constaterez - et c'est votre droit - que vous m'avez en aversion. J'en conviens, on ne peut aimer tout le monde, et c'est correct ainsi. ( Selon moi, le vrai problème est votre égo.  Sans doute, votre estimatation de votre propre importance dans ce monde excède la réalité. ) Votre jugement à mon égard vient teinter votre jugement inutilement. Regardez les faits avec objectivité.Aussi, vérifiez vos erreurs d'orthographes et de syntaxes. On en fait tous, mais il est toujours bon de se relire.Bonne journée ! Stéphane Gendron

philippe 19/08/2007 15:35

salut stephane,dis-donc on t'accuse de mettre en danger la sécurité des usagers de la route, et celui qui t'a accusé n'est autre que le chef de police de Kanawakee ????je m'étonne que rapide comme tu est à la réaction, tu n'ai pas immédiatement déposé la même plainte envers lui, qui est responsable de la sécurité sur le territoire de kanawakee, par rapport aux drapeaux qui flottent toujours sur le pont mercier....

guy d 18/08/2007 12:23

....entendue a C.H.O.I Québec.
fermeture de la station XM !   Vraie ou Faux ?

Stéphane Gendron 18/08/2007 17:22

Faux. Stéphane Gendron