Encore un peu...

Publié le par Stéphane Gendron

Sur ce Blog, je recevais récemment un message d'un auditeur en provenance de l'Acadie, Monsieur Bertin Babineau, qui reprenait en quelque sorte les arguments de la Môrois en entrevue avec Michel Auger à Radio-Canada récemment :

"Encore une fois vous tombez du mauvais côté de la plaque. Le débat n'est pas de savoir si les Québécois vont créer des citoyens de seconde zone mais bien de savoir si, oui ou non, une fois pour toutes, ils vont cesser de se coucher. Qu'y a-t-il donc de mal à vouloir maintenir une culture. Allez vous traiter les Hollandais, les Danois, et les Suédois de racistes parce qu'ils font de la connaissance de la langue nationale une condition à l'obtention de la citoyenneté? Quoi de plus normal... Je suis acadien et, croyez-moi, je sais ce que c'est que de voir disparaitre sa culture malgré les propos optimistes des élites locales. Il faut plus qu'un lieutenant gouverneur poète pour sauver un peuple..."

Je comprends très bien cette position et la respecte. Par contre, je diffère totalement d'opinion quant à l'urgence de se "lever debout et de défendre notre Culture française."  Je n'embarque pas dans les arguments basés sur l'insécurité et la peur. Surtout celle de disparaître.

Voici ma réponse, bien pragmatique:

"Mon cher Monsieur, merci pour votre commentaire. Cependant, Marois se comporte comme si elle était la chef d'un pays indépendant (Hollande, Danemark, Suède): Voilà le problème. Le Québec est une province. Point à la ligne. Nous vivons dans une province et nous sommes au Canada. Je vous invite à relire votre Constitution. Je ne sais pas pour l'Acadie, mais au Québec, le débat identitaire et la langue : on en a rien à foutre. L'économie de nos régions tombent en milles morceaux. Voilà l'important pour le moment. Le sexe des anges peut attendre.

Stéphane Gendron, celui qui tombe du mauvais côté de la plaque... Allez dire cela aux 10 000 personnes du Québec qui ont perdu leur emploi récemment avec la fermeture des moulins et des papetières..."

Si vous n'avez pas entendu cette entrevue carrément surréaliste  que la Môrois accordait  à Michel Auger au terme de sa fin de semaine dernière des présidents du PQ à Terrebonne, cliquez immédiatement ici. Encore une fois, vous constaterez  - comme à l'habitude - l'arrogance du PQ. Bien évidemment, si nous sommes opposés au PQ, c'est que nous n'avons rien compris.

Par ailleurs, Bravo au Premier Ministre Jean Charest d'avoir refusé l'étude du Projet de Loi 195. Commentaire intelligent du Premier Ministre :à l'Assemblée Nationale hier :
"On va se faire un cours de législateur 101. Avant de présenter un projet, c’est l’a b c de la politique, on en vérifie la légalité et la constitutionnalité. On n’est pas ici pour faire des tests!"

Et dire que Pierre Curzy, en entrevue à bâton rompu sur les ondes de Radio-Canada, nous confirme que des constitutionnalistes lui ont affirmé que le PL 195 était défendable sur le plan juridique... tout en nous passant le commentaire suivant (texto):

Curzy : ...là où il y a l'argument de la Raison... est-il inimaginable, ou déraisonnable que dans un pays où la langue officielle est le Français qu'on demande aux gens qui cherchent à être élues au scolaire, au municipal ou au provincial, connaissent d'une façon appropriée la langue française...

Incompétence dans le discours. Curzy prend ses rêves pour des réalités. Le Québec n'est pas un pays. Et avec un gang comme le PQ, j'espère qu'il ne le deviendra pas. En tous les cas, surtout pas avec eux.

Pendant que Mario Dumont cogite sur la question identitaire et que Pauline Marois coule à pic (elle semble d'ailleurs couler plus rapidement que ne l'a fait André Boisclair...), Jean Charest se trouve une bouée de sauvetage pour le prochain scrutin provincial.

À suivre.

Stéphane Gendron


Publié dans huntingdon

Commenter cet article

Le Gaulois 02/11/2007 06:43

Peut-etre hors sujet, mais dans la meme lignée .....
On parle que ca va mal ici mais avez-vs vu comment cé le bordel en BELGIQUE !  À R-C le 31 oct 07 , une heure sur terre , les déboires de la Belgique avec leurs conflits !  Eux ils ferment les frontières aux imigrants ! L'agressivité entre les 2 nations !  ILS ont meme piétinés le voile islamique !  ....Cé la guerre entre la Flandre et la Wallonie !  Le taux de chomage de 10,5% en Wallonie (coté pauvre de la Belgique) et 5,7% du cotéde la Flandre .  WOW CA VA MAL HEIN !
Allons-ns recevoir un ancien Québécois qui ns a quitté pensant qu'en Belgique tout était beau et MEILLEUR QU'AU QUÉBEC ! ????           PAUVRE DE PETIT LUI, QUI FUIT LES PROBLÈMES !

Lorraine 01/11/2007 16:18

A Marcel Lapointe:
C'est bien beau de promouvoir la famille mais qui aujourd'hui a les moyens d'élever plus de 2 enfants???? 
Le gouvernement voudrait qu'on fasse des enfants mais tant et aussi longtemps que les deux parents devront travailler pour arriver à boucler leur budget, je ne vois pas comment un couple pourrait penser à avoir plus d'enfants:  quand on doit payer $160 par enfant pour l'année pour qu'ils puissent demeurer à l'école sous surveillance à l'heure du lunch, faites le calcul si vous en avez 2.  - $320.00 en plus, maintenant les enfants ont besoin de 2 paires de souliers pour l'école, les souliers aujourd'hui ne se donnent pas. Mon petit neveu lui, qui a 6 ans, devait apporter un espèce de ballon gonflable pour être installé sur sa chaise au coût de $45...une autre dépense pour la famille et juste la liste d'effets scolaires coûte très cher. 
Si vous faites un budget normal pour une famille de 4 personnes et que vous devez ajouter toutes les dépenses additionnelles reliées aux enfants pour aller à l'école, et bien, ça vous crève un budget et très vite.  Parlez-en à Anne Sophie elle qui a 3 enfants et qui doit demeurer à la maison parce que son plus jeune n'a que 2 ans.
C'est pas tout le monde qui peut avoir la garderie à $7 par jour, alors une bonne partie du salaire d'un des deux parents sert uniquement à payer les frais de garderie...après, on dit que les parents vont parker leurs enfants en garderie...que peuvent-ils faire d'autre si ils doivent tous les deux travailler????
Moi je dis au gouvernement que si on veut avoir plus d'enfants au Québec on doit, en premier lieu, s'assurer de la capacité des parents à les élever et de la capacité de les loger, nourrir et subvenir à tous leurs besoins. 
Quand je pense à ce couple de la ville de Québec qui ont laissé un bébé dans leur auto pendant qu'ils prenaient en coup dans un club...pensez-vous que cet enfant est dans une famille responable? il devra sûrement être pris en charge par la DPJ et placé en famille d'accueil..qui va payer pour que quelqu'un s'occupe adéquatement de cet enfant ? Tous les payeurs de taxes...alors avant de faire des enfants, pensons-y bien!
Lorraine

Gerald Petit 29/10/2007 19:05

@curious Geroges
Merci de votre réponse.
Pouvez-vous m'expliquer pourquoi , quant un individus donne des opinions différentes ou des analyses différentes,  pourquoi, dis-je , les souverainistes doivent absolument passer par les 'injures'.
Gerald Petit

Gerald Petit 26/10/2007 15:29

@curius Georges
L'insulte, la rizé :)  est la réponse des  Intégristes (traduire le mot en PQistes(sic) ) 
À ce que je sache, ma réponse a été logique et polie.
Je vous remercie

Curieux Georges 26/10/2007 05:00

@Monsieur PetitVous portez bien votre nom de famille. Vous êtes très près de laplaventrisme. Bravo! Vous avez raison, la France ou l'on parle français est un pays avec une économie minable, 4e ou 5e au monde. Gardez votre théorie, car si on ne vaut pas une risée, on ne vaut rien. Vous devez valoir une fortune. Voyez-vous j'étais au courant que l'anglais est la langue des affaires, ce qui n'empêche pas qu'en Italie on parle l'italien, en Allemagne ironiquement on parle l'allemand et en Chine, bravo vous avez deviné, le chinois.Sans rancune ''Smally''