Les Has Been de la Communauté Cosanguine des médias

Publié le par Stéphane Gendron

Vous les connaissez, ces Has Been de la communauté cosanguine des médias du Québec? Has Been parce qu'ils pensent faire la pluie et le beau temps depuis un bon moment. Cosanguinité parce que le Québec est petit. Trop petit pour avoir une véritable communauté journalistique et médiatique diversifiée. Comme m'avait dit Gretta Chambers à l'époque où elle était Chancelière de McGill en 1995: le Québec, c'est très paroissial, et elle avait raison.

La semaine dernière, mon collègue de Québécor - et ami (!) JJ Samson déblatairait une fois de plus sur mon aspiration à devenir chef d'une formation politique. Bien sûr, c'est son droit le plus fondamental. À lire son Blogue, il nous était impossible de détecter un moindre indice justifiant sa haine à mon égard. Si on pouvait identifier des éléments de mon bilan politique qui me disqualifie, je m'inclinerais volontier devant son jugement. Au contraire, qu'une longue tirade d'impressions et de sentiments. Le gars est sûrement trop émotif à mon endroit qu'il en perd la raison. J'avoue que ce genre de papier aide la cause puisque les gens sur le plancher n'y voient qu'une réaction jalouse. Idem pour un autre Has Been: Jean Lapierre. Une anecdote savoureuse à son sujet: alors que j'enregistrais une interview sur les marches de TVA à Montréal concernant la relance industrielle de la Ville, Lapierre arrive et s'avance pour me serrer la main. J'ai refusé par principe. Hier, j'étais avec un groupe d'adéquistes - dont un ancien député qui me racontait avoir eu affaire à la médecine Lapierre au caucus de l'ADQ de St-Michel des Saints. Lapierre avait fraternisé avec l'aile parlementaire autour d'un feu de camp le soir, chips et bières sur le bras. "Il était super sympathique à cette soirée, et le lendemain il nous a poignardé dans le dos en nous traitant de gang de scouts," de dire cet ancien député, déçu du personnage.

Parce que Jean Lapierre n'a aucune crédibilité sinon celle de fréquenter les cocktails, les black-tie parties, et les pique-assiette du gratin afin de téter de l'information et de jouer à la comère de perron d'église. Parle parle tant que tu voudras mon Jean. Tu n'es même pas capable d'identifier un seul élément de notre bilan des réalisations sur la scène politique qui pourrait nous porter ombrage. Alors, devant ce vide intellectuel, on devient émotif. C'est la même émotivité qui avait guidé cet ancien Ministre des Transports de Paul Martin à avoir congédié Jean Pelletier à deux reprises alors qu'il était à Via Rail. Cette folie émotive de Jean Lapierre a coûté combien de millions aux contribuables canadiens?

Sur ce, je vous souhaite une excellente fin de semaine en famille!

Stéphane Gendron










Publié dans huntingdon

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Steve Boucher 23/04/2009 05:16

Je suis complètement en accord avec M. Samson. Vous n'avez rien de ce qu'il faut pour deveni9r chef de quelque parti que ce soit. Vous vous attribuez tout le mérite des "miracles" de Huntingdon, mais votre municipalités est encore et toujours sur la listes des 152 municipalités dévitalisées qui reçoivent des subventions à outrance pour les maintenir en vie.Qui plus est, je ne crois pas que les militants adéquistes seraient enclins à élire un chef qui a déjà fait "live" une dépression en ondes lors d'une entrevue à une station de radio de Québec, parlant de ses idées suicidaires et des périodes tourmentées de sa vie...

Stéphane Gendron 27/04/2009 04:22


Mon cher Steve, merci pour votre message. Premièrement, il existe environ de 200 à 300 municipalités soient dévitalisées ou mono-industrielles au Québec. Cette situation prend ses originies dans le
laissez-faire des élus et dirigeants qui ont occupé des fonctions au cours des 25 dernières années au Québec, en ne diversifiant pas l'économie locale et des régions.

La Ville de Huntingdon ne reçoit pas de "subventions" à outrance comme vous le dites. Je vous invite d'ailleurs à venir consulter les derniers rapports financiers pour le constater. Simplement pour
2008 et 2009 - la Ville va récolter près de 1M$ en location dans le parc industriel - une source de revenu tout à fait indépendante des taxes et des subventions.

Pour votre information, Huntingdon est une ville en pleine expansion économique et grâce à nos efforts des dernières années, la tendence est à l'inverse de la dévitalisation. Les données du MAMROT
sont basées sur la période de fermeture en bloc des usines de textile - pour votre information.

Quant à vos remarques sur "la dépression en ondes", nous allons nettre cela sur le compte de votre frustration personnelle. Voilà tout.

Stéphane Gendron


Garry 23/04/2009 04:44

Ahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh

ulric gagné 11/04/2009 23:01

tu as raison sansom est vendu aux libéraux lapierre c'estvrai est une mémére qui se vend au plus offrant

JJSamson 31/03/2009 21:18

Monsieur le maire et collègue de Quebecor,Je n'ai aucune haine particulière à votre endroit. J'ai simplement émis l'opinion, sans faire d'attaque mesquine à votre endroit, que votre candidature à la direcyion de l'ADQ ne serait pas d'un calibre suffisant pour relever ce parti. Et je le crois toujours. L'aptitude à donner des coups de gueule n'est pas suffisante pour faire de quelqu'un un aspirant sérieux au poste de premier ministre.Les animateurs de «trash radio» utilisent aussi la technique des insultes personnelles pour faire gonfler leur popularité auprès des fidèles de leur secte. Cherchez plutôt de ce côté.Et la prochaine fois que vous traiterez de «has been» dans un forum public, je vous souhaiterez que votre quotient intellectuel rejoigne au plus vite le chiffre de mon âge...JJSamson

Stéphane Gendron 01/04/2009 01:32


Mon cher M. Samson, merci pour votre mot laissé sur mon Blog. C'est d'ailleurs ce que je me suis évertué à mentionner sur votre Blogue : mon bilan politique va au-delà des coups de gueule que vous
pouvez percevoir de votre bureau de Québec. Les réalisations et les "miracles" effectués à Huntingdon et dans la région sont tout à fait digne de quelqu'un qui aspire à servir le Québec à d'autres
fonctions. POurquoi ne pas venir le constater directement sur place ? Il me ferait un immense plaisir de vous faire le tour du jardin. Au plaisir - Stéphane Gendron


Y. Taupier 31/03/2009 17:16

C'est une MISSION IMPOSSIBLE.....En 1942 des avocats, un juge et son épouse juge ont essayé de combattre la mafia et ils se sont fait tuer tous les deux avec une escorte policière qui les protégeait pour se rendre au tribunal...en plus....Alors la fripouille est dans notre société et la corruption est omniprésente.  La fripouille possède l'argent et ils sont considérés excellents pour l'économie.  Le Maire de Toronto l'ex Maire Lastman serrait la main des HELLS dont les chapîtres pullulent dans l'endroit.  Les «whistle-blowers» se font liquider.Les politiciens le savent et ils font avec tout en se payant de gros salaires.   L'hypocrisie fait partie de notre société.  C'est sauve qui peut.  On se paie des primes au mérite alors qu'on n'en mérite pas!  On se paie des sinécures entre t'tits n'amis.....Rien de trop beau!  Regardez leurs fortunes...Regardez leur compte en banque à no dans les banques suisses!