Non aux baisses d'impôt.

Publié le par Stéphane Gendron

Jean Charest va ordonner à la nouvelle Ministre des Finances, Monique Jérôme-Forget, de décréter 950 millions de dollars en baisse d'impôt dans le nouveau budget. Celle-là même qui poussait pour une loi matraque en 2005 en invoquant son "cadre financier" et réduisait à néant des augmentations salariales pour les syndiqués de la fonction publique pour au moins les 2 premières années de la nouvelle convention collective à venir. Nous comprenons donc que le dernier Budget de Michel Audet en février 2007 n'était qu'une farce plate. Charest nous prend vraiment pour des imbéciles. L'exercice fantoche à Michel Audet a coûté combien en fonds publics ? Avez-vous déjà vu un chef d'entreprise convier ses actionnaires pour leur présenter des prévisions budgétaires... "juste pour le fun" ? Avez-vous déjà vu un Maire se présenter devant sa population avec un budget annuel... "juste pour rire" ?

 

Charest joue avec l'État Québécois au gré de ses fantaisies et de ses désirs opportunistes. Cet homme est dangereux politiquement.

 

Oui, la classe moyenne est affligée. Oui, elle est étouffée. Mais il faut faire des choix. Et ces choix n'ont pas été faits, et Jean Charest n'a pas le leadership ni l'envergure pour le faire. La preuve: il a négocié le déséquilibre fiscal, s'en ai fait le champion et une fois l'argent arrivé dans le coffre du Trésor québécois, il s'empresse de le dilapider et de détourner ces fonds à un autre but: se faire ré-élire sur la base de réalisation de baisse d'impôt. Cette logique ne tient pas la route. On se demande pourquoi le Canada anglais nous déteste: ils ont une raison de plus. Et je les comprends.

 

On prend l'argent provenant des autres provinces, du "Rest of Canada", pour la donner aux Québécois alors que nous maintenons artificiellement nos frais de scolarité à un taux ridiculement bas. Et ceci n'est qu'un example parmi tant d'autres.

 

Nos infrastructures tombent en ruine. Nos hôpitaux sont insalubres. La politique environnementale du Gouvernement du Québec est un leurre (beaucoup de papier mais AUCUNE action) et le système d'éducation est à bout de souffle. Et que dire du secteur manufacturier qui disparaît en douce. Charest effectue des missions "sur le bras" pour exporter nos emplois en Chine, aux Indes et au Brésil. Tout simplement sur-réaliste !

Nous avons un Premier Ministre qui utilise son poste de Chef d'État pour promouvoir sa ré-élection en promettant des baisses d'impôt. S'il était à la tête d'une entreprise privée, les actionnaires l'auraient congédié sans prime de séparation pour cause d'incompétence grave.

Voilà mon opinion sur Jean Charest.

Stéphane Gendron

Publié dans huntingdon

Commenter cet article

Sylvain de Lachute 04/05/2007 07:16

Bonsoir Lorraine ...
Com employeur, je vous comprends très bien toi et paul car je sius moi-meme un ancien employeur, Cé bien vrai souvent cé pas trop drole ! responsabilité, papier-comptable,achats, etc... et moi aussi en dernier j\\\'ai fait 15 mois dont je changeais Ma priorité était de payer les comptes et les employés....
Ouin cé vrai qu\\\'il ne faudrait pas etre trop dur avec le modérateur mais tu sais des fois quand té consentré pis cé tout nouveau pis là le stress embarque parce que ton message apparait pas, mais cé une question d\\\'habitude ca va passer ! Cé à moi de m\\\'adapter !
Tu es bien gentille pour ta bouteille de Téquila, mais y a juste une chose que je ne ferais pas ! (si ca se fait encore ) Cé de le boire avec le petit ver blanc dans le fond de la bouteille !  À ca non ! Le petit ver yé tu blanc parce qu\\\'il est trop saoul ? Ou parce qu\\\'il est malade ?ah-ah !
IL est peut-etre trop de bonheur mais je te souhaite un très bon voyage et fait attention aux GRINGOS car je crois qu\\\'ils sont quelques fois des PIQ-POCKETS ? Alors BON SOLEIL et apporte-toi de la crème solaire ! .....On va garder le blog au chaud, jusqu à ton retour !
BYE-BYE ET AMUSEZ-VOUS BIEN !

Demers 04/05/2007 05:40

Oui aux baisses d'impots!Parce c'est une partie du cadeau de Harper, et je veux ma part!Charest lui ce qu'il fait, c'est augmenter tout, couper tout pour ensuite annoncer des bonnes nouvelles comme quoi qu'il va nous donner quelquechose, pourquoi refuser, c'est l'argent qui est partie de nos poches depuis son election.

Lorraine Verona 03/05/2007 21:14

A Paul Robert,
Que je suis donc de ton avis.  En tant qu'employeur, on est mieux de se débrouille tout seul parce que si on attends après nos élus on risque de fermer nos portes n'est-ce pas ?
Nous avons eu à dealer avec notre député fédéral pour un problème de -compétition ou non compétition- et la seule réponse que nous avons reçu a été de refaire notre demande au bureau de la compétition directement !!!!!!  Même si dans notre première lettre nous lui avons mentionné différentes correspondances et appels téléphoniques avec ce même bureau, il voulait rien savoir....alors, dans le domaine de la vitre d'autos, tu n'as plus de compétition puisque le gouvernement a approuvé qu'un des fournisseurs achète un autre fournisseur, nous laissant avec 2 fournisseurs et les deux nous volent à 100 milles à l'heure.
Moi aussi, j'aimerais bien donner des augmentations de salaire à mes employés plus souvent qu'une fois par année, mais, je ne peux pas.  Depuis 3 1/2 que je travaille ici 45 heures semaine et je n'ai pas encore pris un sous de salaire. Cependant, quand nous avons des très bonnes semaines, je donne à chacun de mes employés le plein d'essence pour leur voiture personnelle....c'est apprécié et ça leur montre que je fais de mon mieux aussi.  Et je ne vends pas de gas LOL....Et si le gouvernement donne une baisse de taxe, je devrai payer Simple Comptable afin d'avoir la mise à jour pour impôts....$98.00...quand tu es employeur, t'as rien de gratuit hein?
On dira ce que l'on voudra, nos gouvernements ne font rien pour aider les petites PME. 
Bonne fin de journée,
Lorraine

Lorraine Verona 03/05/2007 20:47

A mon cher Sylvain de Lachute
T'as pas à t'excuser...je me suis dit et ben Sylvain doit savoir que ma vue commence à baisser - mon grand âge....- alors il veut s'assurer que je lise bien ses commentaires et je l'ai fait...j'ai même pensé que j'avais la berlue (épellation?)..hi hi hi....
Hey Sylvain, y'a moi qui étais offusquée en début de semaine avec un modérateur.  J'ai dit - mon dernier message....et depuis j'arrête pas de venir lire et relire les messages parce que tu vois, je suis au travail, des fois je dois lire trop vite et d'autres fois, je me dis j'ai manqué ce commentaire là humhum...Alors, on donne la chance au coureur si tu veux bien.  Autant pour Stéphane que NC (j'imagine que c'est la conjointe de Stéphane, Nathalie Colin) et bien c'est du nouveau pour eux aussi et tu dois sûrement réaliser que ça demande du temps de gérer ce blogue.  On va pas commencer à se plaindre tout de suite si tu veux bien (grands sourires).
Hey Sylvain, je te rapporte une très grosse bouteille de Téquila du Mexique....youppi je m'en vais enfin en vacances le 9...tu la conserves très soigneusement et cet été, on fait un petit rassemblement avec les intervenants du blogue...on la videra lors de cette rencontre :-))
Bonne fin de journée Sylvain,
Lorraine

Curieux Georges 03/05/2007 05:05

Baisses d'impôts et santé. Avec cette simple phrase n'importe qui peut se faire élire ou réélire. D'année en année le budget de la santé augmente, mais les urgences restent pleines et les patients meurent parce que l'entretient ne se fait plus. Le problème n'est pas l'argent, mais la gestion de cette argent. 52% du buget québécois ça commence à peser lourd dans la balance. Nous n'avons plus aucune fièreté. Nos écoles tombent en ruine, nos routes et nos rues sont de plus en plus dangereuses. Nos édifices public sont dans des états lamentables. Nos gardes-malades sont épuisés et personne pour les remplacer. Il y a des médecins étrangers près à travailler, mais ils ne sont pas assez bon pour notre sacro-saint collège des médecins, qui fait du nombrilisme. Il n'y qu'au Québec que nous savons former des médecins, les autres pays sont des nuls. Bravo! doc. 700$ millions de baisse d'impôt ça veut dire à peu près 20$ par année par travailleur. Wow! j'en veux, j'en veux. Ridicule. Mais c'est comme ça qu'on gagne des élections. Le québécois aime se faire baiser, même si il n'a pas de plaisir.
Hé! M. Couillard, ils sont ou les CHUM que vous nous avez promis à grands coups de tambours? Si vous abandonniez le CHUM anglophone, vous auriez peut-être les moyens de construire le CHUM de St-Luc. Notre population ne justifie pas deux méga hôpitaux, même si vos petits copains de l'ouest vous tord le bras. Il ne suffit pas de s'appeler Couillard, il faut nous prouver que vous en avez dans le pantallon.

Curieux Georges