Merci à tous.

Publié le par Stéphane Gendron

Le redoux a provoqué bien des inquiétudes en ce début de semaine un peu partout au Québec. J'en profite pour remercier tous les acteurs principaux reliés à la mise en oeuvre du plan de mesures d'urgence : tous les fonctionnaires de la Municipalité, les Pompiers et les Premiers Répondants, les fonctionnaires de la Sécurité civile du Québec, le Ministère des Transports, la Sûreté du Québec (qui avait dépêché une dizaine d'auto-patrouilles en soutien), le Député de Huntingdon, Albert de Martin, et le Ministre de la Sécurité Publique et des affaires intergouvernementales, Benoît Pelletier, pour sa visite.

J'en profite aussi pour remercier tout ceux et celles qui ont apporté volontairement leur aide à la municipalité. Un merci particulier au citoyen M. Hachez qui est venu de l'extérieur pour offrir son aide.

Huntingdon a obtenu - en son nom et aussi pour le bénéfice des autres municipalités du Québec qui ont été touchées par cette soudaine hausse des températures, la signature d'un arrêté ministériel. Ainsi, les dépenses reliées aux dommages subis seront couvertes, à tout le moins partiellement.

N'en déplaise à J Jacques Samson du Journal de Québec, le petit maire d'arrière-pays de trou-du-cul que je suis a fait la job qu'il devait faire.

Le Potentat de Huntingdon,

Stéphane Gendron

Publié dans huntingdon

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Sylvain Lacroix 14/01/2008 22:31

Bonjour Monsieur le Maire !
J'ai vu les terribles inondations qui se sont produit dans votre ville exactement comme l'an passé via les nouvelles TVA sur Internet. Et j'ai vu aussi votre conférence de presse sur les ondes.
Décidément,je pense que vous en avez eu assez de catastrophe naturelle comme ça. Les inondations de l'an passé,la tornade qui à secouée votre ville au mois d'août dernier. Et en plus on parlent de la tempête de verglas qui avait eu lieu il y a dix ans au Québec et qui à touché votre secteur.
Où étiez-vous il y a dix ans quand il y a eu la crise du verglas ?
Je n'arrête pas de penser à vous de Fort Lauderdale ces temps-ci.
Bon courage à vous,à votre famille et à vos citoyens.
Au Revoir  et à la prochaine.
Sylvain Lacroix

A.Parent 14/01/2008 19:57

Avant de répondre a la bêtise par la bêtise, il serait bon d'inviter les dénigreurs a se servir d'une pelle ou d'un balai....non seulement ils font un bel étalage de leur ignorance mais donnent du poids  l'affirmation de Martineau qui dit que n'importe qui peut devenir journaliste......
Lorraire vous avez parfaitement raison, en y pensant, il est clair que les efforts de notre maire pour insuffler de la vie a cette municipalité sont généralement dénigrés par des individus qui ne font que parler...des beaux parleurs qui n'agissent que rarement...c'est a voir.

Denise 14/01/2008 15:20

JSamson, ce piètre soi-disant journaliste de Québec, devrait avoir la décence de réécrire un article en reconnaissant les choses telles comme elles le sont,  tout en s'excusant de s'être trompé en parlant de Stéphane Gendron.
Je crois que ce serait trop lui demandé de reconnaitre ses torts Monsieur... La publication de tel torchon me paraît sa spécialité. Je ne comprends pas ce Journal de tolérer un tel individu à son service.
Denise

Lorraine Verona 14/01/2008 02:50

En tout cas Stephane, on pourra pas dire que la fin de vos vacances auront ete reposantes.  Vous savez, parce que je vous l'ai dit, que la Riviere du Diable a aussi debordee la semaine derniere.  Contrairement a la ville d'Huntingdon et Chateauguay, notre municipalite n'etait pas preparee a reagir comme vous.  Pourtant, tous les degats de 2002 et leur nonchalence a reagir aurait du leur donner la frousse pour une seconde fois mais NON...il faut que les citoyens les appellent et leur dise de se grouiller le cul sinon, rien ne se fait.  Une chance que la riviere est retournee dans son lit...du moins je pense jusqu'au printemps et on revivra encore une innondation qui nous empechera, pendant 8 a 10 jours, de sortir de chez nous.  Mais y'a pas un maudit conseiller ou employe de la securite civile qui va se preoccuper de nous autres.  C'est peut-etre une ville riche Mont-Tremblant, mais seulement financierement, aucune richesse a la municipalite, ils encaissent leurs cheques et font juste un peu de la job.  Ca, c'est chiant en maudit!
FELICITATIONS Stephane, encore une fois vous avez tout fait ce qu'il fallait pour aider vos citoyens et ca, c'est tout en votre honneur.  On aura beau vous traiter de tous les noms, mais c'est vraiment la jalousie qui les fait parler.  Y'a juste un vrai trou du cul qui n'admettra pas que vous en avez fait des choses pour votre ville, vous ne vous etes pas assis sur votre belle chaise de maire et attendre que les autres reagissent.  Sans vous, je me demande ce que serais Huntingdon maintenant et si j'etais une citoyenne de chez vous, je serais inquite quand vous allez quitter votre poste de maire. 
Des gars comme J Jacques Samson, c'est bon avec le clavier - ou peut etre que je me trompe et il nest pas encore capable d'utiliser le clavier et continue d'ecrire a la plume - en tout cas, je pense pas que ce serait le gars a laisser son pupitre pour aider une population en detresse, le gars n'a probablement jamais vraiment travaille physiquement de sa vie, c'est pour ca que son cerveau ne peut pas accepter que d'autres que lui ont des grandes capacites pour s'adapter et reagir a toutes les situations, comme vous, le Maire d'Huntingdon.
Bon retour a la radio lundi, j'espere pouvoir vous ecouter :-)
Lorraine

Éric Mathieu 13/01/2008 17:38

J\\\'ai lu attentivement l\\\'article de monsieur Jean-Jacques Samson pour qui j\\\'ai un certain respect de ses opinions. Cependant, je dois dire que vous avez raison à son sujet, ce type à manqué une occassion  de se taire. Veuillez-vous, vous possédez une qualité très rare chez les politiciens d\\\'aujourd\\\'hui, le charisme . Il est normal que certains journaleux à la con vous méprise d\\\'une quelconque façon. Car qu\\\'ils ne savent pas à quel point vous êtes au service de vos citoyens. Moi, je le sais ! Car, je vous ai vu à l\\\'oeuvre! Honnêtement, il y a pas beaucoup de politiciens pour lequel je donnerais de temps. Il y a vous et madame Claude De Bellefeuille, députe de Beauharnois-Salaberry.
En terminant, je me prépare pour mon voyage au Maroc. Je quitte le pays Samedi prochain. Toutefois, je continuerai à suivre vos chroniques via les cybercafés des Villes Impériales. Soit dit en passant, je vais vous envoyer des photos. Continuez votre bon travail!